Resources

Home Page > Persons > Albert Skira

Albert Skira (1904 - 1973)

Biography

« Albert Skira est né à Genève. À partir de 1931, il publie des ouvrages de grand luxe : Les Métamorphoses d'Ovide illustrées par Picasso, les Poésies de Mallarmé illustrées par Matisse (1932), Les Chants de Maldoror illustrés par Dalí (1934). Il a été l'éditeur de la revue Minotaure (1933-1939), de l'hebdomadaire Labyrinthe (1944-1946), de La Psychologie de l'art de Malraux (1947-1949) et de nombreuses collections consacrées à l'histoire de la peinture : Trésors de la peinture française ; Les Grands Siècles de la peinture ; Peinture, couleur, histoire ; Le Goût de notre temps ; Art, idées, histoire. Il est mort à Genève le 14 septembre 1973.

« Il a été l'éditeur d'art le plus célèbre et surtout le plus créateur de son époque. Les collections qui firent son audience auprès du grand public ont modifié le rapport à la peinture grâce à la perfection croissante des reproductions en couleurs : le Musée imaginaire, qu'il met en scène et diffuse, est à ses yeux, en effet, inséparable de la couleur. Mais, s'il est devenu éditeur, c'est pour s'être acharné à obtenir de Picasso des eaux-fortes originales pour un texte. Amener les grands artistes qu'il admirait – et avec lesquels il se trouvait aussitôt de plain-pied – à faire ce qu'ils n'auraient pas eu l'idée de faire sans lui, puis entrer lui-même dans le jeu créateur en lui apportant l'espace et les justes structures qu'il appelle : telle fut la vraie vocation d'Albert Skira. À propos de Minotaure, où la réversibilité de l'image et du texte a vraiment révélé le surréalisme, Éluard a dit à quel point son éditeur savait " fondre, comme nul autre, les blancs et les noirs en une harmonie aussi douce que le prisme ". Une collection entreprise en 1969 – Les Sentiers de la création – où écrivains et artistes sont invités à chercher à travers les mots et les images les ressorts de leur démarche, témoigne de la permanence de cette recherche. De nul éditeur on ne peut dire comme de lui qu'il fut l'ami de ceux qu'il publia : de Picasso à Breton, de Matisse à Éluard, de Derain à Dalí, de Malraux à Bataille.

« Plus secrètement, Skira écrivait des poèmes  dont on fit un recueil : Rien pour rien. »

Gaëtan PICON, Encyclopedia Universalis

Facet filters
Roles
22 Contributions
 
56600100623840_1

projet de collection

-
Albert Skira (Person cited)

-
C'est aux éditions Skira, vers 1962-1963, qu'est élaboré ce projet de collection dont le maître d'œuvre - ou tout au moins la cheville ouvrière - est José Pierre. C'est à lui qu'il revient de diriger l'ouvrage sur La Peinture surréaliste...

56600100965850_1

Salvador Dali : vernissages, invitations

-
Albert Skira (Person cited)

-
Ces différents cartons, invitations et programmes d'expositions consacrées à Salvador Dalí courent sur le début des années 1930, et on y assiste à l'explosion d'un talent vite reconnu hors de Paris (expositions à Londres et à New York). Si quelques...

56600100999926_0

[C'est toujours pour moi...]

-
Albert Skira (Author)

-

Lettre datée du 31 janvier 1966 relative à un texte jamais paru et dont le titre projeté était Quelle ma chambre au bout du voyage?.
Trois images, une notice descriptive, une bibliothèque, une bibliographie.

56600100999927_1

[J’ai essayé en vain…]

-
Albert Skira (Author)

-

Lettre datée du 19 février 1966 et contrat daté du 18 février 1966 relatifs à un texte jamais paru et dont le titre projeté était Quelle ma chambre au bout du voyage?.
Six images, une notice descriptive, une bibliothèque.