The Collection

Home Page > Works > Note biographique sur Pierre Molinier

Note biographique sur Pierre Molinier

Manuscript

Author

Author André Breton
People cited Pierre Molinier, Gustave Moreau, Edvard Munch, André Breton, Joyce Mansour

Description

Fleurs et cuisses : si la nature parle à travers l'œuvre de Molinier, c'est selon une langue complexe, tissée d'images et d'analogies dont Breton se plaît ici à retrouver les fils. C'est au printemps 1955 qu'il entre en contact avec ce peintre qui depuis quelque temps déjà lui fait parvenir des albums photos de ses œuvres. D'emblée, il repère dans ce travail un « pouvoir magique », qui le requiert jusqu'à lui faire consacrer un texte au peintre en janvier 1956, à l'occasion d'une exposition personnelle à l'Etoile scellée - comme si chez Breton l'admiration devait nécessairement en passer par l'écriture pour trouver sa forme et satisfaire une partie du désir de possession des œuvres ; désir qui trouve aussi à se satisfaire dans les activités du collectionneur. Le texte prendra place dans Le Surréalisme et la peinture en 1965.

- 3 pages in-4° foliotées. Manuscrit, titré et signé à l'encre par Breton de l'état définitif de la préface d'André Breton pour l'exposition Molinier à la galerie L'Etoile scellée.
... « La foudre, on ne l'avait plus vue se manifester dans la peinture depuis le Sémélé de Gustave Moreau, qui peut passer pour son testament poétique et, peut-être, l'admirable Puberté, d'Edvard Munch. Pierre Molinier, renouant le pacte avec elle, il n'est pas surprenant que l'œil soit, devant ses toiles, appelé d'abord à se défaire de toutes les habitudes et conventions que régissent de nos jours la manière de voir, de plus en plus aveuglément soumise à la mode... Il faut écarter de lourdes tentures pour pénétrer.
D'une fusion de joyaux entre lesquels domine l'opale noire, le génie de Molinier est de faire surgir la femme non plus foudroyée mais foudroyante, de la camper en superbe bête de proie. La vertu de son art, qui se veut délibérément magique... est d'enfreindre la loi qui veut que toute image peinte, si évocatrice soit-elle, demeure malgré tout objet d'illusion consciente, n'accède pas au plan de l'intervention active dans la vie»...
(Quelques taches de doigts encrés)
-2 pages in-4°. Manuscrit titré «Note Biographique» et signé à l'encre par Breton, de l'état définitif de cette note consacrée à Molinier.
- 1/2 page in-4° manuscrite à l'encre par Breton, avec ratures et corrections du premier jet de la première partie de «Note biographique».
Réédition de "Le Surréalisme et la peinture", Gallimard, 1965.
Creation date07-janv.-56
Bibliographical material3 pages in-4° manuscrites à l'encre, foliotées. 2 pages in-4° manuscrites. ½ page in-4° manuscrite à l'encre.
LanguagesFrench
Physical descriptionMs - encre bleue
Reference701000
Keywords
Set[AB's Manuscripts] Manuscripts 1958-1966
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600100759210