The Collection

Home Page > Works > Dessins Sommeils du 6 novembre 1922

Dessins Sommeils du 6 novembre 1922

Drawing

Author

Author Robert Desnos
Person cited Georges Limbour

Description

Sommeils dessinés par Robert Desnos et annotés par André Breton, datés du 6 novembre 1922.

Dans cette suite de dessins particulièrement inspirée, au graphisme net et aux figures nombreuses, la créativité de Desnos endormi se donne à voir, une fois de plus, dans toute son ampleur. Les motifs religieux font l'objet d'un traitement spécifique, tour à tour attaqués (cathédrale Notre-Dame criblée de flèches et surmontée des mots « mort sale ») et réinvestis - ainsi de ce personnage marchant sur les flots, de la mention de l'exode (à côté de poissons), et enfin de la figure de la mort de l'âme. La mort, une fois de plus, est omniprésente, sous la forme du cercueil de Limbour aussi bien que de cette tête humaine servant d'appât, accrochée à un hameçon. On notera enfin les distorsions de perspective, il est vrai fréquentes dans ce type de productions, mais ici accompagnées, commentées voudrait-on dire, de cette formule : « la perspective reine des métamorphoses » - à commencer par la sienne.

Quatre dessins originaux, 6 novembre 1922
Quatre dessins originaux de Desnos au crayon noir, datés par Breton, 6 novembre 1922.
1. Légendé : « Je vis où tu vis voyou dont le visage est le charme des voyages », « La soif de l'infini », « Ici on marche à cloche-pied comme l'amour », ce dessin représente un palmier, un dé à jouer, une main, une jambe, un pistolet, une tête d'homme coupée d'où part un escalier, etc.
2. De la cheminée d'une maisonnette une fumée dessine : « Où est Limbour »; sous la maisonnette, à droite, un cercueil avec l'inscription : « Ci-gît Limbour », et, à gauche : « On a tué aussi l'âme » surmontant une ampoule posée sur une table.
3. Légendé : « La perspective reine des métamorphoses », ce dessin représente une maison vue en perspective ; monogramme de Robert Desnos.
4. Légendé en haut : « L'orgueil de Rrose Sélavy sait s'évader du cercle qui peut se clore comme un cercueil » ; au dessus de l'horizon figuré par un mur qui se prolonge, un pont avec un panneau : « Rrose ».
(Marge effrangée).

Creation date06-nov.-22
Date of publication 1922
LanguagesFrench
Physical descriptionDs - crayon noir
Breton Auction, 2003Lot 2032
Keywords, ,
CategoriesBibliothèque littéraire Jacques-Doucet
Set[Manuscripts] Sommeils, [Manuscripts] dossier Robert Desnos
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600100875330