The Collection

Home Page > Works > Préparation de l'autel

Description

Il était logique que Raymond Roussel, qui se voit consacrer un autel par les surréalistes pour l'Exposition internationale du surréalisme de 1947, soit placé sous le signe du capricorne - signe volontaire, voire entêté, comme on sait. Associé aussi à la pierre brute, il se voit ici rendre un culte par Matta et Duchamp, qui imaginent un dispositif évoquant l'histoire, jusqu'à l'ère atomique qui vient de commencer ; mais l'histoire est aussi mouvement perpétuel, « roue de sel », « voyages inutiles » comme ceux qu'il fit lui-même. Deux manuscrits, l'un de Duchamp, l'autre (une lettre) de Matta, sont glissés dans ce dossier. « Les portes du ciel, lit-on sur l'autel de Roussel, sont ouvertes et l'homme renaît de son sommeil léthargique ». Pour l'auteur des Impressions d'Afrique, disparu en 1933, il eût mieux valu ne pas ressusciter : car Benjamin Péret se promet de le nourrir d'une « banane qui tremble ».

Chemise titrée par André Breton d'un des 12 autels de l'exposition surréaliste à la Galerie Maeght en 1947 (l'ensemble sous chemise à ruban titré par André Breton).
X. Raymond Roussel, texte autographe de Victor Brauner sur papier bleu (1 page in-12°).
Lettre autographe spectaculaire signée de Matta au crayon noir et aux crayons de couleurs illustrée de croquis originaux et d'une illustration découpée dans un magasine et à laquelle Matta fait allusion dans la lettre (2 pages in-4°).
Lettre autographe signée de Marcel Duchamp à André Breton (2 pages in-4° avec enveloppe)
... « Kiesler a pensé que la salle des superstitions pourrait avoir au centre une colonne transparente en «plastic» dans laquelle on mettrait une sorte de sculpture en plâtre de l'homme nu mais plutôt dans le sens squelettique (sans toutefois ressembler à un squelette) et à partir de ce centre un labyrinthe fait de tulle ou gaze transparente sur laquelle pourraient être peintes ou dessinées certaines superstitions.»
«Parmi les objets comme le couteau sans manche, pourriez-vous mettre le robinet qui s'arrête de couler dès qu'on ne l'écoute pas (quincaillerie paresseuse)»...

Creation datesd
LanguagesFrench
Physical descriptionMs, Ds et coupures de presse - crayon noir et couleur
Library

Bibliothèque Kandinsky, Centre Pompidou, Paris : Fonds André Breton 10592 Boîte de la vente

ReferenceLOT_2282_13
Keywords, , ,
CategoriesArchives, Kandinsky Library, centre Pompidou, Libraries
Set[Exhibitions] 1947, Exposition Maeght 1947
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600100824780