La Collection

Accueil > Œuvres > Sommeil de Robert Desnos du 30 septembre 1922

Sommeil de Robert Desnos du 30 septembre 1922

Premiers sommeils hypnotiques

Manuscrit

Auteur

Auteur Robert Desnos
Personnes citées Max Morise, Maximilien Robespierre, Jacques Vaché, André Breton, Paul Éluard, Max Ernst
Annotations de André Breton

Descriptif

Premier sommeil manuscrit et dessiné de Robert Desnos daté du 30 septembre 1922 et annoté en partie par André Breton.

Belle et longue série, qui en présence de Breton, Ernst, Éluard et Morise commence par quelques mots spontanés de Desnos (ce qu'atteste un autre scripteur), évoquant très vaguement une «multitude» avant qu'une vision ne prenne forme : autour de la figure de Robespierre, qu'on croit entendre parler (« ils deviendront plus blanc que le drapeau abhorré de la monarchie », « et ce col blanc que vous me reprochez »), cette multitude hostile suscite une invective : « Vous êtes la multitude et vous tremblez devant le regard vert. Je vous méprise. » Devant Robespierre, la guillotine, dessinée avec cette mention : « le joli sang ». Derrière lui, un « oiseau de paradis », qui fait surgir la deuxième grande figure de ce sommeil, le ciel. « Robespierre est le ciel » - suivront une chansonnette anglaise évoquant le « sky », puis la phrase « le ciel est une bouche ». Desnos, très en verve, se projette dans le passé pour ramener la figure de Vaché, dans le futur pour évoquer la mort d'Éluard et - ce que l'on retrouve dans un autre sommeil - la folie future de Max Ernst, et enfin sa propre mort, qui suscite ce commentaire attristé : « Que dire de moi ? » Perle de la série, sans doute, entre futur et passé, cette phrase : « Voici la sonnette qui annonce la guerre et la fin de l'entracte. » Assez joué ?

Premiers sommeils hypnotiques.
30 septembre 1922.
- 24 pages in-4° sur papier à en-tête « Congrès de Paris » manuscrites par Desnos au crayon noir, encartées dans une feuille identique pliée en deux et annotée par Breton : « samedi 30 septembre, Desnos, 1er sommeil. »
Les questions sont pour la plupart rédigées par Breton :
« Que voyez-vous des relations de Breton à Vaché. De quel ordre sont-elles ? - La Loire à 5 h du soir, un marché d'automne - Où est Vaché, que fait-il ? »
Desnos dessine un semblant de personnage surmonté d'un képi et le titre : « La fleur mauve. »
Deux dessins découpés insérés dans Littérature.

Bibliographie

- « Sommeil », Littérature nouvelle série n° 6 du 1er novembre 1922.
 

Date de création30-sept.-22
Date d'édition1922
Languesfrançais
NotesDs et Ms - crayon noir
Bibliothèque

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT 161

Modalité d'entrée dans les collections publiquesBibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris, don Aube et Oona Elléouët
Référence37000
Vente Breton 2003Lot 2026
Mots-clés, ,
CatégoriesBibliothèque littéraire Jacques-Doucet, Bibliothèques, Manuscrits, Manuscrits des membres du groupe
Série[Manuscrits] Sommeils, [Revue] Littérature
Lien permanenthttps://www.andrebreton.fr/fr/work/56600100712860