La Collection

Accueil > Œuvres > Premier bilan de l'exposition coloniale

Descriptif

L'incendie du Pavillon des Indes néerlandaises, lors de l'exposition coloniale de mai 1931, provoque chez les surréalistes une réaction complexe, dont rend bien compte ce tract publié le 3 juillet. Ils sont certes ravis de voir tomber l'une des pièces capitales de cette « démonstration impérialiste », et voient dans l'incendie (sans doute criminel) un pied de nez au capitalisme. Mais les objets d'art primitif disparus avec la pavillon sont une perte, eux, non seulement pour leur valeur propre, mais parce qu'en faisant l'objet d'études anthropologiques, par exemple, ils pouvaient servir indirectement les mouvements de lutte contre le colonialisme.

Lire le tract sur Mélusine

Date de création03-juil.-31
Languesfrançais
Notesimp. - noir sur papier blanc
Référence9323000
Mots-clés,
Lien permanenthttps://www.andrebreton.fr/fr/work/56600100308460