La Collection

Accueil > Œuvres > Ferments de liberté

Descriptif

Manuscrit d'une présentation de l'exposition « L'œuvre du vingtième siècle » qu'organise le Musée d'art moderne, daté du 10 mai 1952 paru dans Arts et repris dans Le Surréalisme et la Peinture sous le titre « 125 œuvres de haut vol au musée d'Art moderne ».

Avec cette présentation de l'exposition montée par le Musée d'art moderne sous le titre « L'œuvre du vingtième siècle », Breton prend une sorte de revanche sur l'histoire, ou plus précisément contre une certaine lecture institutionnelle de l'histoire de l'art, qui jusqu'en ce début des années 1950 reste très en retard sur ses propres goûts. L'exposition prélude à la reconnaissance par les grands musées des œuvres qu'il défend depuis plus de trente ans. [site Atelier André Breton, 2005]

Manuscrit autographe signé, Paris, 10 mai 1952.
- 2 pages 1/2 in 4°, foliotées, manuscrit titré, daté et signé par André Breton relatif à cette exposition au Musée d'Art moderne.
« Une sélection, enfin, quand bien même s'en défendrait James Johnson Sweeney, à qui nous sommes redevables : celle des peintures et sculptures qui composent l'exposition "L'œuvre du XXe siècle" au Musée d'Art moderne. Rien d'aussi nécessaire à tous égard, ni sans doute d'une telle portée, n'avait été réalisé à Paris. [...] »
Après avoir stigmatisé « au début de ce siècle (pour ne pas aller plus loin) l'incurie du Ministère des Beaux-Arts (qui) a été telle que la plupart des chefs d'œuvres de l'époque contemporaine ont pris la route de l'étranger », Breton poursuit son hommage :
« Par-dessus tout, il suffit de penser qu'à Paris, jusqu'à ce jour, on n'eut rien à montrer de Marcel Duchamp, esprit d'une clairvoyance hors-ligne et le seul dont peuvent à bon droit se réclamer tous les grands mouvements (cubisme, futurisme, dadaïsme, surréalisme, abstractivisme) qui ont secoué l'art depuis quarante ans.
« Grâce à J.J. Sweeney [...] il est donné par la visite de l'exposition "L'œuvre du XXème siècle" de pouvoir combler les plus graves de ces lacunes. [....]
« On m'assurait il y a quelques jours que l'État s'apprêtait à consacrer un demi-million à l'achat d'un «papier collé» de Braque. La seule objection qu'onsse faire est qu'en vente publique il y a une trentaine d'années, les papiers collés de cet artiste entre lesquels on avait tout le choix, se vendaient de cinquante à deux cents francs. »
Quelques ratures et corrections. [catalogue de la vente, 2003]

Bibliographie

André Breton (Édition publiée sous la direction d'Étienne-Alain Hubert avec la collaboration de Philippe Bernier et Marie-Claire Dumas), « 125 œuvres de haut vol au musée d'Art moderne », Le Surréalisme et la Peinture, Œuvres complètes, tome IV, Écrits sur l'art et autres textes, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 2008, p. 770-774, notice p. 1367-1369

Date de création10-mai-52
Date d'édition15/05/1952
Languesfrançais
Notes

Ms - encres noire et rouge
2 pages 1/2 in 4°

Référence538000
Vente Breton 2003Lot 2344
Mots-clés, , ,
CatégoriesManuscrits, Manuscrits d'André Breton
Série[Manuscrits d'AB] Le Surréalisme et la peinture, [Revue] Arts
ExpositionL'œuvre du XXe siècle
Lien permanenthttps://www.andrebreton.fr/fr/work/56600100258070
Lieu d'exposition