La Collection

Accueil > Œuvres > Aux intellectuels révolutionnaires

Descriptif

Tract de Georges Sadoul et Louis Aragon imprimé en décembre 1930 à Paris.

Tract signé par Georges Sadoul et Louis Aragon et entièrement rédigé par ce dernier, annonçant leur adhésion à l'association des artistes révolutionnaires. [catalogue de la vente, 2003]

En décembre 1930, Louis Aragon et Georges Sadoul sont de retour d'URSS et font face à une pression exercée par une organisation communiste qui souhaite éliminer les organisations intellectuelles qu'elle ne contrôle pas, comme le mouvement surréaliste auquel ils sont liés.

Bien qu'ils cherchent à concilier leurs appartenances, ils défendent ici André Breton et la psychanalyse tout en critiquant le trotskisme qui séduit à leurs yeux trop d'intellectuels. Ils annoncent également leur adhésion à l'Association des écrivains révolutionnaires, fondée par Breton.

Cependant, cette association sera rapidement remplacée à la demande du parti communiste français par l'Association des écrivains et artistes révolutionnaires mieux contrôlée. [site Atelier André Breton, 2005]

 

Bibliographie

Guy Palayret, « Attirances et répulsions : Aragon, Breton et les écrivains révolutionnaires autour du P.C.F. (1930-1935) », in Mélusine, n° 5, Cahiers du centre de recherches sur le surréalisme, éd. L'Âge d'Homme, Paris, 1983, p. 79-100.

 

Date de créationdécembre 1930
Notes bibliographiques

Paris, s.é., décembre 1930. 1 feuillet in-4°. Impr. - encre noire sur papier jaune

Date d'édition1930
Languesfrançais
Nombre de pages2 p.
Référence1559000
Vente Breton 2003Lot 1606
Mots-clés, , , ,
CatégoriesTracts et déclarations collectives
Série[Archives] Dossier A.A.E.R./A.E.A.R, Association des écrivains et artistes révolutionnaires, Tracts surréalistes et déclarations collectives
Lien permanenthttps://www.andrebreton.fr/fr/work/56600100249450