La Collection

Accueil > Œuvres > [Trois interventions de d'André Breton à Contre-Attaque]

[Trois interventions de d'André Breton à Contre-Attaque]

Première partie

Manuscrit

Auteur

Auteur André Breton
Personnes citées Friedrich Engels, Ludwig Feuerbach, Sigmund Freud, Adolf Hitler, Karl Marx, David Borissovitch Goldenbakh, dit Riazanov, Maurice Thorez, Paul Vaillant-Couturier, Léon Trotsky
Destinataire André Breton
Annexes de Jules Monnerot

Descriptif

Manuscrit d'André Breton pour la fondation de Contre-attaque, groupe antifasciste créé par Georges Bataille, daté du 11 novembre 1935, accompagné d'une lettre de Jules Monnerot et de coupures de presse.

Publiée dans le cahiers d'inédits du deuxième volume de la Pléiade, cette intervention de Breton à Contre-attaque a une valeur problématique : « dénoncer le monstrueux système de duperie » fomenté par les partis qui prétendent incarner l'esprit révolutionnaire. C'est effectivement la volte-face, pour ne pas dire la trahison de l'URSS stalinienne que fustige ici Breton: aussi bien dans sa position face à la SDN, aux fascismes, dans la politique qui a conduit à la constitution des fronts populaires, que dans l'émergence d'une morale réactionnaire, notamment sur le chapitre de la famille. La difficulté, souligne toutefois Breton, est dans la fédération de personnalités et de sensibilités constituées naturellement d'esprits irréductibles, peu désireux de se plier à la discipline d'un dogme. D'où son insistance sur le vocabulaire, sur la nécessité toute rimbaldienne, comme préalable à toute action collective, de trouver une langue. [site Atelier André Breton, 2005]

Cette intervention d'André Breton pour la fondation de Contre-attaque, groupe antifasciste créé par Georges Bataille avec les surréalistes et les anciens membres du Cercle communiste-démocratique de Souvarine a valeur de dénonciation du « stalinisme ». [site André Breton, GM, 2009]

Manuscrit autographe signé, 11 novembre 1935.
- Manuscrit autographe de 4 pages in-4°, foliotées, à l'encre verte sur papier vert, avec ratures et corrections, daté et signé par Breton.
Fondé en septembre 1935, le Mouvement Contre-Attaque réunissait les Surréalistes et leurs sympathisants et les anciens membres du Cercle communiste-démocratique de Souvarine, réunis autour de Georges Bataille.
« L'action que nous entreprenons n'est viable que dans la mesure où elle sera menée de notre part avec enthousiasme. Il ne s'agit plus de ces actions à courte échéance qui tolèrent en chemin de ses participants toutes sortes de réserves. Nous entendons ici jouer la carte sur laquelle nous comptons le plus, la carte en quelque sorte magique. »

- La lettre de Jules Monnerot, dont il est question dans le manuscrit est jointe : 3 pages in-8° signées.

- Coupures de presse jointes. (La Pléiade, Tome II, Inédits I, pages 585 à 594). [catalogue de la vente, 2003]

Bibliographie

André Breton, (Édition de Marguerite Bonnet avec la collaboration de Philippe Bernier, Étienne-Alain Hubert et José Pierre), «[Trois interventions de d'André Breton à Contre-Attaque]», Inédits I, Œuvres complètes, tome II, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1992, pages 585-594.

Date de création11-nov.-35
Notes bibliographiques4 pages in-4°
3 pages in-8°
Date d'édition1935
Languesfrançais
NotesMs - encre verte et crayon noir sur papier vert pâle et encre noire sur feuilles de cahier et placards collés
Référence442000
Vente Breton 2003Lot 2203
Mots-clés, , , , , ,
CatégoriesLettres à André Breton, Manuscrits d'André Breton
Série[Manuscrits d'AB] Manuscrits divers
Lien permanenthttps://www.andrebreton.fr/fr/work/56600100021620