The Collection

Home Page > Works > Lettre -Documents

Description

Jean Schuster, qui compte parmi les plus brillantes recrues du groupe surréaliste dans l'après-guerre, est aussi la plus modeste. Co-directeur de la revue, c'est « le couteau sous la gorge » qu'il a accepté de rédiger le compte rendu d'une enquête destinée au n°3 du Surréalisme, même. Sa lettre évoque d'autres collaborateurs (Jean-Louis Bédouin, Vincent Bounoure); l'enquête, quant à elle, porte sur la confrontation de diverses personnes (Gérard Legrand, Meret Oppenheim, Jean-Jacques Lebel) avec deux tableaux très différents, l'un de Gabriel Max, l'autre dont elles ne connaîtraient a priori rien, ni la date, ni l'auteur.

- Lettre autographe signée de Jean Schuster à André Breton.- Tapuscrit signé de ce texte de Jean Schuster avec corrections de sa main ainsi que quelques corrections de la main d'André Breton.

Creation date01-sept.-57
LanguagesFrench
Physical descriptionMs et Ts - encre noire
Reference1273000
Keywords
Set[Archives] Le surréalisme, même
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600100193050
1 Comment
 

Dans sa lettre manuscrite, J. Schuster évoque la préparation avec Bounoure (Vincent) de la publication d'un texte de ce dernier dans Le Surr., même. Il n'est pas question là de Micheline Bounoure.

gilles bounoure

24/11/2009