La Collection

Accueil > Œuvres > Figure Marawot

Figure Marawot

Tolaï, Nouvelle Bretagne

Sculpture

Descriptif

Statue anthropomorphe en bois léger polychrome.

Personnage debout sur une base piquet, les bras détachés du corps, les mains ouvertes à hauteur des épaules. Il est orné sur fond blanc de peinture rouge et noire, soulignant les membres et les détails du visage. Le crâne est arrondi en calotte, la face allongée et convexe est bordée d'un collier de barbe en fibres.

Étiquette au revers portant une inscription : « Pour la danse des Ingiat, presqu'île des Gazelles ».

Les Tolaï, nommés aussi Gunantuna, avaient deux sociétés secrètes, Dukduk et Iniet, cette dernière étant la plus ancienne et la plus secrète. La fabrication des sculptures du culte était réputée compliquée et se faisait à l'abri des regards indiscrets des non initiés. À l'époque coloniale allemande, les sociétés initiatiques furent interdites pour des raisons religieuses, les rituels persistèrent cependant, en cachette, et la fabrication de statues se poursuivit.

Ces grandes sculptures Iniet sont particulièrement rares, un grand nombre d'entre elles fut détruit par les missionnaires, d'autre part le bois léger dans lequel elles sont façonnées résistait mal aux intempéries.

 

Exposition

Paris, Musée national d'Art moderne/Centre Georges Pompidou, André Breton, La beauté convulsive, 1991, rep. p. 258, cité p. 492.

 

Bibliographie

- Le musée des Arts d'Afrique et d'Océanie, Paris, Réunion des musées nationaux, p. 104.
- Anthony J. P. Meyer, Art Océanien, Paris, Éditions Gründ, 1995, p. 356, un exemplaire conservé au Rietberg Museum.
- Une œœuvre approchante appartenant aux collections du Musée national des Arts d'Afrique et d'Océanie, reproduite dans Adrienne L. Kaeppler, Christian Kaufmann, Douglas Newton, L'Art océanien, Paris, Citadelles & Mazenod, 1993, p. 457, n° 510.

 

Languesfrançais
NotesHaut : 107 cm (42 1/8 in.) - Accidents et restaurations aux membres. - Bois léger polychrome, fibres naturelles
Lieu d'origine
Modalité d'entrée dans les collections publiquesCollection particulière
Dimensions107,00 cm
Vente Breton 2003Lot 6123
Mots-clés,
CatégoriesMélanésie, Océanie
Série1991, La Beauté convulsive, centre Pompidou
ExpositionAndré Breton, La Beauté convulsive
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100203530
Lieu d'origine de cet objet (région ou atelier) (2)

Notice reliée à :

2 Œuvres
 
False

Coiffe cérémonielle kwakwaka’wakw

-

Parure cérémonielle d'Amérique du Nord placée sur le bureau, face à André Breton.
Quatre images, une notice descriptive, une bibliographie.

False

Uli

-

Impressionnante effigie d'ancêtre pour le culte Uli, 19e siècle.

Cinq images, une notice descriptive, des expositions, une bibliographie, une bibliothèque.

1991, La Beauté convulsive, centre Pompidou, 2014, La Maison de verre, Musée de Cahors