La Collection

Accueil > Œuvres > Cardenas

Cardenas

Manuscrit

Auteur

Auteur André Breton
Personnes citées Agustin Cardenas, Arthur Rimbaud, André Breton

Descriptif

La « main » de rimbaldienne mémoire, celle du progrès technique obscurcissant la conscience des « siècles à mains », cette main, on peut en user à d'autres fins qu'au travail utile et à la production. Dans cette préface à l'exposition du sculpteur cubain Cardenas (Galerie La Cour d'Ingres, février-mars 1959), Breton retrouve une veine révolutionnaire, rattachant le travail de la pierre et du métal à des problématiques plus sociales, telles qu'on n'en trouvait plus guère sous sa plume depuis la fin des années 1930. « Perforeuse et jouisseuse », la main de Cardenas réalise à sa façon originale le dépassement de l'aliénation du travailleur - non par la révolution, mais par la jouissance. Le texte sera repris dans l'édition définitive du Surréalisme et la peinture en 1965.

Manuscrit autographe signé, 11 février 1959
1/2 page in-4° manuscrite, titrée, datée et signée à l'encre par Breton de ce texte de premier jet consacré à la sculpture d'Augustin Cardenas:
... «Si habile soit-elle comme une libellule, la main de Cardenas pour notre bonheur en reste à ce stade hautement privilégié.»...
«le grand totem en fleurs qui, mieux qu'un saxophone, cambre la taille des belles.»
Réédition de "Le Surréalisme et la peinture", Gallimard, 1965.
Date de création11-févr.-59
Languesfrançais
NotesMs - encre noire
Référence705000
Mots-clés
Série[Manuscrits d'AB] Manuscrits 1958-1966
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100197840