The Collection

Home Page > Works >  [J'ai lu, relu sans fin...]

 [J'ai lu, relu sans fin...]

Lettre datée du 22 décembre 1935

Author

Author André Breton
Letter to Jacqueline Lamba
People cited Aube Breton-Elléouët, Maria Benz, dite Nusch Éluard, Pierre Mabille, Man Ray, Yvonne Zervos, Paul Éluard, Yves Tanguy, Christian Zervos

Description

Lettre d'André Breton à Jacqueline Lamba datée du 22 décembre 1935.

 

Transcription

Dimanche 22 décembre 1935.

Mon amour, j'ai lu, relu sans fin ta lettre comme on se gorge de lumière à travers l'interstice du mur d'un cachot. Quelle façon de résignation on me donne, ma beauté ! J'avais passé une meilleure nuit, ne m'étant levé qu'une fois pour boire du lait chaud et je me suis éveillé ravi, me voyant déjà sur le seuil de cette « villa » de rêve – quand la toux a repris, accablante, dissuadante au possible. Être « raisonnable » quand tout est si exaltant... quelle horreur ! Mon amour, je ne te parle plus de moi, pour qui j'ai à peu près autant d'estime pour l'instant que pour une poussière dans mon propre œil.

Mais j'ouvre de grands yeux sur tout ce que tu me dis en me conduisant par les chemins pavés de pierres étincelantes que je n'ai jamais espéré voir avant toi. Je parviens à m'orienter un peu dans la splendeur. J'écoute aussi comme on doit écouter la musique ce qu'on vient me conter de vous deux, de l'une, de l'autre, des rapports si troublants de l'une et de l'autre. Je suis si heureux, malgré l'impatience folle. Hier sont venus Yves[,] Mabille, Éluard et Nusch, Zervos et sa femme, Man Ray et l'on n'a parlé que de vous, de ta beauté dans les draps de la vie même, des attitudes du petit sphinx. Je me sentais si riche de vous, ma Jacqueline bien aimée, et puis si pauvre aussi de moi. Je te vois si bien regardant par la petite glace derrière toi, j'interroge les ciels de Tanguy comme tu m'as dit, je cherche à voir ce qu'il y a derrière.

Pardon d'écrire si mal, au prix d'une certaine fatigue, toujours d'[---] mon lit.

Au revoir ma Déesse, ne te fatigue surtout pas à m'écrire. Un tout petit détail concret, tu sais, suffit au besoin à mon bonheur. Je t'adore.

André

 

Creation date22/12/1935
Postmarked datesd
Destination address
Bibliographical material

3 pages in-8°

Place of origin
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : Ms Ms 41363_12

Number of pages3
Copyright© Aube Breton, 2018
Reference19004915
Keywords
CategoriesBibliothèque littéraire Jacques-Doucet, Libraries, Correspondence, Letters from André Breton
SetLettres à Aube
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600101000053
relwmap_works_label (1)