The Collection

Home Page > Works > Tapuscrit

Tapuscrit

Le 17 juin 1940, la France pouvait encore livrer des batailles, mais elle avait perdu la guerre.

Manuscript

Author

Author Claude Lévi-Strauss

Description

Tapuscrit d'un article de Claude Lévi-Strauss sur la France de Vichy rédigé en 1941 pour le premier numéro de la revue VVV.

C'est en mars 1941, sur le bateau qui les emmène en Martinique, que Breton rencontre un Lévi-Strauss encore très peu connu, en route comme lui pour New York. On sait que dans cette ville il mena d'importantes travaux de recherche et d'enseignement, mais on sait moins qu'il collabora aussi aux activités de la France libre, notamment en donnant des articles à VVV, la revue animée par Breton. C'est, de fait, un article très politique qu'il donne ici, s'interrogeant méthodiquement et sans se voiler le visage sur les causes de la défaite et les conditions d'une « renaissance », que tout l'article travaille à imaginer sous la forme d'une révolution — le pétainisme, le régime mis en place en France apparaissant à Lévi-Strauss, visionnaire sur ce point, plus graves que l'occupation allemande proprement dite. C'est moins en patriote qu'en démocrate qu'il se révolte : nul doute que Breton pouvait épouser ce point de vue. [site Atelier André Breton, 2005]

Tapuscrit signé, 1941.
- 8 pages in-4° sous chemise noire portant en collage le sigle VVV, texte tapuscrit signé au crayon Claude Lévi-Strauss par André Breton, confirmant la position politique de la France en 1940. [catalogue de la vente, 2003]

Creation date1941
Bibliographical material8 pages in-4°
Date of publication 1941
LanguagesFrench
Physical descriptionTs - signé au crayon noir
Breton Auction, 2003Lot 2240
Keywords, , ,
CategoriesManuscripts, Surrealists Manuscripts
Set[Journal] VVV
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100924470
1 Comment
 

Ce texte n'a pas été publié dans VVV, parce que Breton était contre des manifestations politiques ouvertes dans cette revue. Dans une lettre à Benjamin Péret, il parle de la "nécessité de ne traiter de front aucun problème politique ou religieux" ( Breton / Péret, Correspondance 1920- 1959, Paris: Gallimard, 2017, 106).

Au lieu de ce tapuscrit, un essai ethnographique Indian Cosmetics de Lévi-Strauss est publié. Il parle du langage secret de peintures coporales du peulple indigène Kaduveo dans la région de Matto Grosso au Brésil. VVV 1 (1942): 33-35. Même si VVV publie des textes en français, celui de Lévi-Strauss est traduit en anglais par Patricia Blanc.

16/06/2019