The Collection

Home Page > Works > Réponses à des questions de Guy Dumur Nous sommes tous surréalistes

Description

Paru dans Le Nouvel Observateur du 10 décembre 1964, brouillons tapuscrits et manuscrits de l'entretien de Guy Dumur et d'André Breton.

Paru dans Le Nouvel Observateur du 10 décembre 1964, l'entretien dont nous avons ici les brouillons revient sur une «vogue» du surréalisme qui tiendrait notamment à sa capacité à « passer la rampe », c'est-à-dire à épouser, d'une façon plus précise et plus violente que ne le font certains mouvements artistiques comme le Pop-art par exemple, les aspirations de jeunesse de part et d'autre du rideau de fer. Breton en vient de là à la situation politique française, et notamment d'une gauche encore engluée dans sa compromission avec le stalinisme.

Manuscrits autographes signés, Paris, 1er décembre 1964
- 1 page in-4° du texte tapuscrit signé des questions de Guy Dumur
- 4 pages in-4° foliotées, manuscrit daté et signé par Breton à l'encre du premier jet des réponses de Breton aux questions de Guy Dumur destinées à paraître dans le numéro du Nouvel Observateur du 10 décembre 1964, nombreuses ratures et corrections
- 7 pages in-4° foliotées, manuscrit signé à l'encre par André Breton de l'état définitif de ce texte dans lequel Breton confirme l'intérêt suscité par le surréalisme aussi bien en France qu'aux États-Unis, en Tchécoslovaquie ou en Hongrie. Après avoir émis des réserves quant à la maturité des mouvements tels que le happening ou le nouveau roman et pointé les limites de la métaphysique, Breton revient une fois de plus sur les carences anciennes et actuelles de l'éducation sexuelle.
« Entre les causes plus profondes du regain en faveur du surréalisme, je crois qu'il faut faire la part de l'assez grande disette affective dont on souffre aujourd'hui. Quelque ampleur qu'il ait revêtue, l'existentialisme a surtout tendu à la reconstitution de la personne "civique" que les événements au cours et autour de la dernière guerre avaient laissée en piteux état.. [...]
» La physiologie sexuelle présente de tels aléas que je ne sais plus quel médecin spécialiste, professeur en renom du temps de ma jeunesse, était, sur ce point formel : un élève lui eût-il présenté de son invention comme en passable état de fonctionner et, somme toute, viable l'ensemble constitué par l'appareil génital de l'homme et de la femme qu'il eût impitoyablement refusé. »
Paru dans Médium Feuille nouvelle formule, n° 4 du 10 décembre 1964. [catalogue de la vente, 2003]

Transcription sur le site Philippe Sollers/Pileface

Creation date01-déc.-64
LanguagesFrench
Physical description

Ms et Ts - Ts sur papier bleu, encres bleue et noire et crayon rouge

Reference671000
Breton Auction, 2003Lot 2525
Keywords
Set[AB's Manuscripts] Manuscripts 1958-1966
ExhibitionAn Interview Of André Breton
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100511230