The Collection

Home Page > Works > Une apparence de soupirail

Description

Aux « cabrioles spatiales » et autres galipettes auxquelles rêve le monde endormi des années 1960, ce texte aux allures de manifeste, signé Gérard Legrand, oppose plus que jamais la « navigation intérieure », celle d'un homme voué à perdre son « assiette » (terme pascalien) sans le secours des gadgets civilisés. En 1961, on voyait déjà Breton répondre sans illusion à l'enquête du Figaro littéraire sur la conquête de l'espace. En 1965, c'est à toute une culture technicisante, à des rêveries en vérité débilitantes que s'opposent les surréalistes. On notera que la revue Planète commentée ici avec tant d'ironie n'est pourtant pas de leurs ennemies ; c'est davantage une déception qui se fait sentir dans ce commentaire de poètes voyant à regret le monde extérieur l'emporter sur l'« expérience intérieure » qu'avec d'autres irréductibles comme Georges Bataille ils ont pu rêver d'exalter.

Creation datesd
LanguagesFrench
Physical descriptionMs - encres brune et rouge
Reference857000
Keywords
Set[Exhibitions] 1965-1966, L'écart absolu
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100159780