La Collection

Accueil > Œuvres > Ornement d'oreille Uuhe

Ornement d'oreille Uuhe

Archipel des Marquises

Objet divers

Auteur

Artiste Inconnu

Descriptif

Pendants d'oreilles composés de dents, de perles, de fibre et d'écaille.

Pendants d'oreilles en dents de marsouins enfilées sur des fibres de coco ainsi que de petites perles bleues d'importation européenne montées sur un morceau d'écaille de tortue replié à chaud.

Une étiquette manuscrite à l'encre de Chine précise :
« Pendants d'oreilles en dents de marsouins enfilés sur des fibres de coco ainsi que de petites perles bleues d'importation européenne montées sur un morceau d'écaille de tortue replié à chaud. La partie extérieure entre dans un trou du lobe de l'oreille et le paquet de dents se trouve placé à l'arrière. Cette pièce très rare des Iles Marquises figure photographiée dans l'ouvrage du Bernice Museum et a été communiqué par le Peabody Museum de Salem (États-Unis). » [catalogue de vente, 2003]

Ce type de pendant d'oreilles, habituellement par paire, est à associer aux couronnes peue'ei, car ils sont portés ensemble. [Anthony JP Meyer & Marion Bertin, site André Breton, 2019].

L'ensemble était destiné à des femmes de haut rang. C'était la partie en écaille de tortue qui était passée dans le lobe de l'oreille. Les perles de verre sont arrivées au Marquises par réseaux d’échanges, avec les premiers explorateurs au 18e siècle puis, au 19e siècle avec les baleiniers et exploitants de bois de santal européens ou américains. Les perles de verre multicolores ont très rapidement été incorporées aux objets de pouvoir. [Musée de Nouvelle-Caléodnie : http://collections.museenouvellecaledonie.nc/fr/search-notice/detail/mnc-86-3-47-orn-329a8?slug=collection-oceanienne].

 

Exposition

- O hea mai matou ?, destins d'objets polynésiens, musée de Tahiti et des îles, Papeete, 2007.

 

Bibliographie

- Ingrid Heermann, Ulrich Menter, Schmuck der Südsee - Ornament und Symbol, Munich, Editions Prestel, 1990, p. 116
- France Borel, John Bigelow Taylor, Orfèvres lointains - Collection Ghysels, Éditions Hazan, Paris, 1995, p. 229
- Tara Hiquily , O hea mai matou ?, destins d'objets polynésiens, Éd. Unaauia, Papeete, 2007.

Notice Artkhade

Date de créationsd [circa 19e]
NotesLong : 8 cm (3 1/8 in.) - Écaille de tortue, dents de marsouin, perles de verre, fibres
Lieu d'origine
Musée

Musée de Tahiti et des îles, Punaauia, Polynésie française : D 2004.2.4

Dimensions8,00 cm
Référence4558000
Vente Breton 2003Lot 6147
Mots-clés, ,
CatégoriesArts primitifs, Océanie, Polynésie
Exposition O hea mai matou ?, destins d'objets polynésiens
Lien permanenthttps://www.andrebreton.fr/fr/work/56600100777980
Lieu d'origine

Notice reliée à :

2 Œuvres
 
False

Couronne _peue'ei_

-
Inconnu

Couronne accrochée sur l'étagère supérieure du Mur de l'atelier, centre droite.

Une image, une notice descriptive,une provenance, une bibliographie, un musée.

 

False

L'art des Îles Marquises

-
Willowdean Chatterson Handy

Ouvrage de Willowdean Chatterson Handy édité à Paris en 1938, accompagné d'un article de journal concernant la vente de Tikis des Îles Marquises.

Deux images, une notice descriptive, un lien.