La Collection

Accueil > Œuvres > L'écart absolu

Descriptif

Picasso et Fourier : les maîtres sont là, les grands explorateurs qui ont découvert les chemins de traverse et enseigné la méthode de l'écart absolu.

Dans sa préface à l'exposition du même nom, organisée comme une XIe exposition internationale du surréalisme à la galerie de l'œil en décembre 1965, André Breton s'insurge contre l'écrasement d'une culture partagée entre la « surenchère du sensationnel » et la dévalorisation. La publication simultanée par Gallimard de l'édition définitive du Surréalisme et la peinture est ainsi placée sous le signe du refus d'une certaine sous-culture, à laquelle Breton oppose plus que jamais l'inventivité et la liberté des vrais artistes.

Manuscrit autographe signé, Paris, 16 octobre 1965

Trois pages foliotées, manuscrit titré, daté et signé par André Breton à l'encre avec ratures et corrections de ce texte - dont certaine parties tapuscrites soulignées de crayon rouge sont contrecollées au manuscrit constitué d'une longue citation de Charles Fourier - texte de présentation de l'Exposition internationale du surréalisme, L'écart absolu, à la Galerie de L'œil (décembre 1965-janvier 1966).

 

Extrait :

« La civilisation n'élève au bien-être qu'un trentième de ses enfants qui sont encore mécontents! Lorsqu'on voit ce fruit honteux de tant de sciences, ne doit-on pas douter si elle est vraiment la destinée de l'homme, ou si elle est, comme le pense Montesquieu, une maladie de langueur, un vice intérieur, un venin secret et caché, un échelon de transition à franchir au plus vite?.. C'est que les plus anciens, Platon et Aristote, Solon et Minos, ont pris la fausse route, et que leurs successeurs n'ont pas songé à examiner si la politique humaine était dans la bonne ou mauvaise voie; si elle s'était fourvoyée comme l'ont pensé Montesquieu, Rousseau, Voltaire. Ils ont tous eu le tort de s'en tenir au doute passif, recommandé depuis Descartes jusqu'à M. Royer-Collard.. Il fallait adopter le doute actif, et procéder par Ecart Absolu.. Colomb pour arriver à un nouveau monde occidental adopta la règle d'Ecart Absolu, il s'isola de toutes les routes connues, il s'engagea dans un Océan Vierge, sans tenir compte des frayeurs de son siècle: faisons de même, procédons par écart absolu. »

Une page tapuscrite, texte de Pablo Picasso recopié de la main de Breton, ainsi qu'une citation d'Adolf Wölfli, reprises dans le corps du texte définitif.

André Breton, Perspective cavalière, Gallimard, 1970, pages 256 à 260.

Date de création16-oct.-65
Languesfrançais
NotesTs et Ms - encres rouge et bleue
Référence715000
Mots-clés
Série[Manuscrits d'AB] Manuscrits 1958-1966
Lien permanenthttps://www.andrebreton.fr/fr/work/56600100683940