La Collection

Accueil > Œuvres > Littérature

Littérature

Nouvelle Série, n°1

Périodique

Auteur

Édité par Louis Aragon, André Breton, Philippe Soupault

Descriptif

Numéro 1 de la 2e série de cette très importante revue surréaliste. De nombreux textes autographes originaux figurent montés sur onglets en regard des textes imprimés.

Véhicule de la pensée surréaliste, la revue Littérature publiera des textes surréalistes majeurs, comme Les Champs magnétiques. André Breton a retenu le titre de Littérature proposé par Paul Valéry, qu'il faut évidemment comprendre par antiphrase.

Les vingt numéros de la revue s'échelonnent de mars 1919 à août 1921. La nouvelle série, présentée ici, compte 13 numéros de mars 1922 à juin 1924. Ces numéros de la nouvelle série ont été reliés par Paul Bonet à l'intention d'André Breton. Le dos porte le titre doré en long, chaque lettre du titre s'intercalant dans une bande de maroquin de couleurs différentes, ainsi que les dates d'édition.

On trouve associés à ce numéro :

Image 1. Couverture de Littérature, nouvelle série, n°1. Dessin de Man Ray.

Image 2. Poème manuscrit de Benjamin Péret : « Ma main dans la bière »

Image 3. Texte manuscrit de Louis Aragon signé : « Revue Rhénane, Neverundschau, N.R.F., etc. »

Images 4-7. Texte manuscrit de Philippe Soupault : « Un bon mouvement »

Image non disponible. Catalogue de l'exposition Giorgio de Chirico chez Paul Guillaume en 1922, du Mardi 21 Mars au Samedi 1er Avril 1922, 59 Rue la Boëtie, Paris. Catalogue accompagné d'un texte d'André Breton :

« Lorsque Galilée fit rouler sur un plan incliné des boules dont il avait lui-même déterminé la pesanteur, ou que Toricelli fit porter à l'air un poids qu'il savait être égale à une colonne d'eau à lui connue, alors une nouvelle lumière vint éclairer tous les physiciens.

« On se fait une idée imparfaite des Sept Merveilles du monde ancien. De nos jours quelques sages : Lautréamont, Apollinaire ont voué le parapluie, la machine à coudre, le chapeau haut de forme à l'administration universelle. Avec cette certitude qu’il n’ya rien d’incompréhensible et que tout, au besoin, peut servir de symbole nous dépensons des trésors d’imagination. Se figurer le sphinx comme un lion à tête de femme fut autrefois poétique. J’estime qu’une véritable mythologie moderne est en formation. C’est à Giorgio de Chirico qu’il appartient d’en fixer impérissablement le souvenir.

« À son image Dieu a fait l’homme, l’homme a fait la statue et le mannequin. La nécessité de consolider celle-là (socle, tronc d’arbre), l’adaptation à sa fonction de celui-ci (pièces de bois verni remplaçant la tête, les bras), sont l’objet de toutes les préoccupations de ce peintre. On ne peut douter que le "style" de nos habitations l’intéresse sous le même rapport, ainsi que les outils construits déjà par nous en vu de nouvelles constructions : équerre, rapporteur, carte de géographie.

« La nature de cet esprit le disposait par excellence à reviser les données sensibles du temps et de l’espace. Les rameaux de l’arbre généalogique fleurissent un peu partout. Simultanément une certaine lumière orangée apparait comme une flamme de bougie et comme une étoile de mer. Angles dièdres. Toutefois Chirico ne suppose pas qu’un revenant puisse s’intoduire autrement que par la porte.

« Il parait que tout ca n’a rien a voir avec la peinture. Mais le colosse de Rhodes et le Temple d’Éphèse nous les connaissons grâce à Philon de Byzance, ingénieur et tacticien [ grec, auteur de traités sur l’art des sièges et la fabrication des machines de guerre (fin du IIIe siècle avant J.-C.). »

 

Images 9-14. Lettre manuscrite signée de Giorgio de Chirico à André Breton : « Mon bien cher ami... »

Image 15. Poème manuscrit de Jacques Baron: « Zinc »

Images 16-17. Texte manuscrit de Tristan Tzara « J'ai vu l'homme qui se dégonfle à Olympia »

Images 18-22. Texte manuscrit d'André Breton: « André Gide, morceaux choisis »

Image 23. Texte manuscrit de Georges Ribemont-Dessaignes : « Charles Nordmann. Einstein et l'Univers »

Image 24-25. Texte manuscrit de Louis Aragon et André Breton: « L'Esprit nouveau »

Image 26. Texte manuscrit de Philippe Soupault: « Tristan Tzara. Cinéma calendrier du cœur abstrait » [site André Breton, Noémie Suisse, 2010]

 

Melusine-Serréalisme

Notes bibliographiques

Paris, Au Sans Pareil, mars 1922. Grand In-8°.

Volume1
Numéro1
Date d'édition01/03/1922
Éditionédition originale
Languesfrançais
ÉditeurAu Sans Pareil, Paris
Crédit© ADAGP, Paris, 2005 et © Man Ray Trust.
Référence7770000
Vente Breton 2003Lot 1125
Mots-clés, , , , , , ,
CatégoriesRevues
Série[Revue] Littérature
Lien permanenthttps://www.andrebreton.fr/fr/work/56600100059571