The Collection

Home Page > Works > [Je vous envoie...]

[Je vous envoie...]

Lettre datée du Cannet, le 21 janvier 1924

Correspondence

Author

Author Francis Picabia
Letter to André Breton
Person cited Jacques Doucet

Description

Lettre de Francis Picabia à André Breton, datée du Cannet, le 21 janvier 1924.

Lettre autographe signée de Francis Picabia comportant un poème pour la revue littéraire dédié à Jacques Doucet : Tambourin (enveloppe conservée) : « Il faut aller jusqu'au bout du monde mais le bout du monde est décoloré par le soleil. »

Lettre insérée dans le livre Pensées sans langage que Breton conserve dans sa bibliothèque. [catalogue de la vente, 2003]

 

Transcription

Le Cannet, 21 janvier 1924.

Cher André,

Je vous envoie ce petit poème pour Littérature.

À Jacques Doucet.

Tambourin

Les habitudes ont l’œil rusé
Comme les mailles d’un filet
L’ivrogne va de village en village
Cherchant des amis
Les mouches voltigent avant de mourir
Comme des petits projectiles
La musique passe dans la rue
Notre oreille la suit
Il faut aller jusqu’au bout du monde
Mais le bout du monde est décoloré par le soleil.

Je compte rentrer à Paris du 10 au 15 février. Hier j’ai mis le point final à mon livre. Je n’ai plus qu’à revoir le tout minutieusement. Le titre de Caravansérail est définitif.

Je viens de recevoir l’article de Desnos, il m’a fait beaucoup de plaisir.

Affectueusement vôtre.

Francis P.

Bibliography

Sanouillet, Michel, Dada à Paris, 1980, C.N.R.S éditions, Appendice, pièce n°159.

Creation date21/01/1924
Destination address
Bibliographical material

1 page in-4°

LanguagesFrench
Place of origin
Number of pages1
Reference6143000
Breton Auction, 2003Lot 1018
Keywords, ,
CategoriesLetters to André Breton
Set[Correspondance] Correspondance avec Francis Picabia, [Journal] Littérature
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600101001333
Place of origin
Place of destination

See also

1 Work
 
False

Pensées sans langage

-
Francis Picabia

Poésie de Francis Picabia publiée en 1919 chez E. Figuière à Paris.

Deux images, une notice descriptive, un lien, des lettres associées.