The Collection

Home Page > Works > [Je suis hostile à toute entreprise...]

[Je suis hostile à toute entreprise...]

Lettre datée de Paris, le 26 septembre 1965

Correspondence

Author

Author André Breton
Letter to J. Fontbonne

Description

Lettre manuscrite d'André Breton datée du 26 septembre 1965 en réponse à un professeur du lycée Chaptal.

Pas question de se laisser rattraper par l'institution ! C'est une fin de non recevoir que Breton adresse à un professeur du lycée Chaptal, qui sur papier à en-tête du surveillant général (acte manqué ?) demande à l'élève André Breton de bien vouloir se souvenir de ces années déjà lointaines où il était un « élève médiocre ». André Breton, en septembre 1965, n'a guère le souci de ces années lycée dont il explique fermement, dans une lettre qui n'a rien d'anecdotique mais compte parmi les plus importants documents sur sa prime jeunesse, qu'elles furent d'enfermement et que tout ce qu'il a pu vivre d'intéressant alors était, précisément, intérieur. [site Atelier André Breton, 2005]

Lettre manuscrite autographe, datée 26 septembre 1965.
- 1 page 1/2 in-4°, lettre autographe géniale datée et signée à l'encre par André Breton sur papier à en-tête de L'Écart absolu en réponse à J. Fontbonne, professeur au lycée Chaptal, qui interroge Breton sur sa scolarité et ses premiers vers publiés dans la revue Vers l'idéal fondée par Hilsum, son condisciple au lycée Chaptal. [catalogue de la vente, 2003]

 

Transcription

« Je suis hostile à toute entreprise tendant à me réduire à "l'élève" que j'ai pu être. En cet enfant passablement hagard et à coup sûr traqué (de par l'appareil coercitif mis en œuvre conjointement par les parents et le personnel enseignant) je ne me reconnais quelque peu que sur le plan affectif où mes réactions d'alors étaient, par nécessité, strictement gardées pour moi. Je vois mal par conséquent ce qu'on pourrait trouver de valable dans mes "copies" scolaires ou dans la manière dont sans goût j'ai pu affronter telle ou telle compétition.

» Passant avant-hier devant le bâtiment Chaptal - quitte de la vue en plongée qu'on a sur l'enchevêtrement de ses rails dont Mallarmé confiait que pas un jour ils ne lui avaient fait grâce de la tentation de se jeter du pont sur la voie - j'ai constaté avec quelque surprise que les travaux de nettoyage ne lui avait pour moi rien enlevé de son opacité. »

Souvenir de cette lettre

Le souvenir d'un élève de M. Fontbonne qui, lorsqu'il reçut la lettre de Breton, la lut à ses élèves, en 1965. 

Creation date26/09/1965
Bibliographical material

1 page 1/2 in-4°
papier à en-tête de l'Écart absolu

LanguagesFrench
Place of origin
Number of pages2
Reference1406000
Breton Auction, 2003Lot 2632
Keywords, ,
CategoriesCorrespondence, Letters from André Breton
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600101000224
Place of origin