The Collection

Home Page > Works > [C'est vrai que j'ai tardé à t'écrire...]

[C'est vrai que j'ai tardé à t'écrire...]

Lettre datée de Paris, le 10 septembre 1953

Correspondence

Author

Author André Breton
Letter to Aube Breton-Elléouët
People cited Elisa Claro Breton, Lyka Guerpillon, François Guerpillon, Jacqueline Lamba, Huguette Lamba, Hervé Magny, Rosy, Louis Breton

Description

Lettre d'André Breton à sa fille Aube du 10 septembre 1953, de Paris .

Transcription

Paris, le 10 septembre 1953.

Petite Aube chérie,

C’est vrai que j’ai tardé à t’écrire mais le retour à Paris , tu sais…

Le mieux serait que tu reviennes le plus tôt possible, c’est-à-dire qu’au reçu de ma lettre tu ailles retenir ta place et que tu m’écrives aussitôt quand on peut t’attendre. Si nous devons nous rendre à Lorient par le train, Elisa restera à Paris (par mesure d’économie). François Guerpillon avait envisagé de nous conduire en voiture mais Lyka est malade et je doute que ce soit possible (en ce cas Elisa viendrait). Il avait été question aussi qu’Hervé Magny et sa femme nous emmènent, mais je ne sais quand ils doivent partir et n’ai pas même leur adresse. Ce qui est certain, c’est que j’estime indispensable que tu sois du voyage : il est, je crois, grand temps que tu revoies ton grand-père .

Naturellement nous sommes restés à St-Cirq jusqu’à complet épuisement des « fonds » et c’est même trop peu dire puisque j’ai dû emprunter à Péret et à Paalen . Comme, de plus, le chemin de fer est hors de prix, je continue à espérer qu’une autre solution s’offrira.

Toujours est-il que la réadaptation à Paris  — à ses exigences matérielles — n’est pas facile, facile…

Je n’ai fait qu’entrevoir Rosy de sa fenêtre ! elle est toujours très gracieuse et obligeante ; peut-être n’aime-t-elle pas répondre aux lettres.

Rien, ici, de bien nouveau à t’apprendre. Revu, au café, un certain nombre d’amis dont Toyen , Goldfayn , Legrand , Schuster , Benayoun , Bédouin . Péret ne rentre que dans une semaine ou deux. Mon nouveau livre La Clé des champs  vient de paraître. Elisa et moi nous proposons d’aller voir cet après-midi l’exposition des insectes au Muséum. Je ne me rappelle pas si nous en avions parlé.

St-Cirq a été très beau jusqu’au bout. Dommage seulement que tu n’y sois jamais.

Transmets, je te prie, nos pensées à Jacqueline et à Huguette . À bientôt, n’est-ce pas, mon Aube .

Je t’embrasse comme MA petite.

André

 

Bibliography

André Breton (Jean-Michel Goutier éd.), Lettres à Aube, Paris, Gallimard, coll. Blanche, 2009, p. 83-84

Librairie Gallimard

Creation date10/09/1953
From / ProvenanceParis
Place of origin
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : Ms Ms 41363_80

Copyright© Aube Breton, Gallimard 2009
Reference19004950
Keywords, ,
SetLettres à Aube
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600101000122
relwmap_works_label (1)

See also

5 Works
 
False

L'Art des fous, la clé des champs

-
André Breton

-

Ce texte manuscrit, qui sera repris dans Le Surréalisme et la peinture en 1965, paraît pendant l'hiver 1948-1949 dans Les Cahiers de la Pléiade n° 6.
Quatre images, une notice descriptive, une bibliographie.

[Breton's Manuscripts and Drawings] dossier Le Surréalisme et la peinture, [AB's Manuscripts] Miscellaneous Manuscripts

False

L'Art des fous, la clé des champs

-
André Breton

-

Tapuscrit de 1948 avec quelques corrections autographes d'André Breton destiné à Jean Dubuffet.
Quatre images, une description, un dossier, un musée, un lien.

Dossier L'Art brut

False

La Clé des champs

-
André Breton

Recueil de textes critiques écrits par André Breton entre 1936 et 1952, publié en août 1953 aux éditions du Sagittaire.

Trois images, une description, un lien.

False

La Clé des champs

-
André Breton

Recueil de textes d'André Breton, dont l'un co-écrit avec Léon Trotsky, accompagné de dessins de Joan Miró et publié en 1953 aux éditions du Sagittaire.
Trois images, une description à compléter, un lien.

False

La clé des champs

-
André Breton

-

Recueil de textes d'André Breton, dont l'un co-écrit avec Léon Trotsky, accompagné de dessins de Joan Miró et publié en 1953 aux éditions du Sagittaire.

Deux images, une exposition, une bibliographie.

[Exhibitions] 1991, boîte archives bleue, Beaubourg