The Collection

Home Page > Works > L'Aumonime

Description

Carnet complet de poèmes par Desnos, enrichi de quelques dessins et paperolles.

C'est un carnet complet de Desnos, enrichi de quelques feuilles et paperolles, qui nous est ici offert en lecture. «L'Aumonime», titre définitif après quelques corrections dont témoigne la page de titre, s'inspire pour beaucoup des expériences de sommeil, comme le rappelle ce poème glissé dans la série :
« Les sommes nocturnes nous révèlent
La somme des terreurs des hommes
Je vous somme sommeils
De m'étonner
Et de tonner. »

Le lecteur attentif peut par ailleurs noter ici une reprise discrète de la célèbre réponse de Diaghilev à Cocteau, quelques années auparavant : « Étonne-moi. » Étonnante, en tout cas, la poésie toute d'invention qui se livre ici - une « P'oasis » fondée sur la reprise et le développement des jeux de mots et de rimes découverts dans les « sommeils ». Une Marseillaise torturée et un « Paterne austère » situent bien les obsessions du surréalisme de l'époque : à travers la « littérature », c'est bien de la vie, de la morale qu'il s'agit, le verbe est le fer de lance d'une attaque voulue sans concessions. Le souci littéraire, quand bien même les surréalistes le récusent, n'est cependant pas absent de ces poèmes dont des reprises et autres biffures signalent de quel travail ils ont été l'objet.

Notons enfin que cet ensemble est agrémenté de quelques dessins, dont un seul est signé (« B. P. par J. B. » - Benjamin Péret par Jean de Bonnefon ?) : les autres sont sans doute de Desnos lui-même, de Desnos dont Breton, pour les besoins de la cause, affirme dans Les Pas perdus que s'il se révèle un émouvant dessinateur dans ses « sommeils », il ne sait pas dessiner à l'état de veille...

Cahier autographe, 1922.
Manuscrit autographe de Robert Desnos de 32 pages in-8° d'un cahier d'écolier, titré en rouge «L'Aumonime» (après un titre biffé: «L'homonyme. Poème(s)» et daté en haut à droite : « Dimanche 26 novembre 1922 - Café Place Blanche. 20 h. »
Au verso du premier plat de la couverture, texte manuscrit au crayon noir :
« (26.11.22), 21 heures, en attendant Breton... »
Manuscrit à l'encre, aux crayons noir et bleu, comportant de nombreuses ratures et corrections ainsi que quelques ajouts sur des morceaux de papier collés à même les pages du cahier : un texte titré «L'oasis», ainsi qu'une page titrée «Préface» et datée «18.12.22» au verso d'une section de carte géographique du Brésil.
Sur le 4e plat de la couverture, un dessin au crayon rouge d'un buste de profil, légende en haut: «B.P. par J.B.» et daté en bas: «27.11.22, 23 h 1/4».

4 dessins se trouvent dans le corps du cahier, 2 au crayon noir et 2 à l'encre noire.
« Vos bouches mentent vos mensonges sentent la menthe Amants !...
Voici l'homme le plus beau il a pied bot...
Nous sommes des pensées arborescentes qui fleurissent sur les chemins des jardins cérébraux...
L'art est le dieu lare des mangeurs de lard. »

Creation date26-nov.-22
Date of publication 1922
LanguagesFrench
Physical descriptionCa - encre noire, crayons noir et bleu
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT 141

ReferenceLot 2040
Keywords, ,
CategoriesBibliothèque littéraire Jacques-Doucet, Libraries, Surrealists Manuscripts
Set[Manuscripts] dossier Robert Desnos
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600100234080