The Collection

Home Page > Works

[Pardonne-moi de t'écrire...]

Lettre datée de Zürich, le 3 août 1933

Correspondence

Author

Author Alberto Giacometti
Letter to André Breton
Person cited Giovanni Giacometti

Description

Lettre d'Alberto Giacometti à André Breton datée de Zürich le 3 août 1933.

 

Transcription

Zürich, le 3 août 1933.

Mon très cher ami, pardonne-moi de t'écrire seulement aujourd’hui, j’ai pensé tous les jours de le faire mais c’était impossible. À peine arrivé à Zürich samedi soir (on veut faire ici et dans une autre ville une exposition de mon père) j’étais obligé de courir à droite et à gauche, de voir des gens, faire des petits voyages, visiter des salles d’exposition, leurs directeurs et je n’ai pas encore fini. [Addition en marge gauche : quand je nʼavais rien à faire je dormais] Moi j’étais toujours absent, je me suis quitté quelque part [sic] samedi matin quelque part dans l’Aube, le Train était Je traversais des champs de blé coupé [addition en marge gauche : beaucoup mieux que je ne l’écris heureusement] dans un carrosse traîné par deux énormes chevaux noirs fous qui galopaient incroyablement, les collines et le blé c’était comme des seins et des ventres, je croyais être au crépuscule et puis je me suis endormi. Je me suis réveillé à moitié arrivant ici, comme une larve et je n’ai plus trouvé l’attache avec le matin et les jours précédents, je vais me retrouver j’espère ce soir en arrivant chez moi. J’ai pensé beaucoup beaucoup à toi et jamais il ne m’était plus difficile de quitter Paris. Tous les jours, j’aurais voulu passer chez toi, rester un moment rue Fontaine ou aller dîner ensemble quelque part. Comment vas-tu ? Il y a peut-être beaucoup de choses qui sont arrivées depuis mon départ, je serai très content si tu m’écris bientôt au moins deux lettres [addition en marge : ça ne veut rien dire]. Je viens de me lever je ne vois pas encore où je suis, je dois partir dans dix minutes, je tâtonne à tous les côtés [sic] et c’est un mauvais moment pour écrire, mais comme je n’aurai pu le faire que demain [addition : et encore je ne sais pas, le changement dʼair va me tuer] il m’était impossible dʼattendre plus longtemps [addition en marge : pour 15 jours ?] ; ne prends pas ça comme une lettre mais comme l’intention d’une lettre, la feuille de papier comme un signe matériel de la plus grande amitié et j’ai hâte de l’envoyer, et tu me pardonneras que c’est écrit de la manière la plus détestable, il y a un mot où il en faudrait dix. _________________________

À très bientôt au moins par lettre.

Avec toute mon affection

ton ami Alberto Giacometti.

 

Creation date03/08/1933
Destination address
Bibliographical material

2 pages in-4° ms à l'encre noire.
Sur papier à en-tête de l'Hôtel du Parc, Téléphone 32-950, Zürich.
 

LanguagesFrench
Place of origin
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT C 831

Number of pages2
Copyright© Fondation Alberto Giacometti
Reference19001017
Keywords, ,
CategoriesCorrespondence, Letters to André Breton
Set[Correspondance] Correspondance avec Alberto Giacometti
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600101001766
Place of origin
Place of destination

See also

1 Work
 
False

[Je viens de t’écrire...]

-
Alberto Giacometti

-

Lettre d'Alberto Giacometti à André Breton, datée de Maloja le 8 août 1933.

Deux images, une notice descriptive, une bibliothèque.

[Correspondance] Correspondance avec Alberto Giacometti

[C'est 8 h 10 du soir, dehors il pleut...]

Lettre datée de Maloja, le 11 août 1933

Correspondence

Author

Author Alberto Giacometti
Letter to André Breton
People cited Cuevas de Vera, Stella, René Crevel

Description

Lettre d'Alberto Giacometti à André Breton, datée de Maloja le 11 août 1933.

Transcription

Maloja le 11 août 1933

Mon très cher ami,

C’est 8 heures 10 du soir, dehors il pleut, j’ai tourné un peu autour de la maison, entré, sorti, je me suis assis 5 minutes sur un escalier et puis sur une pierre je suis seul et aucune envie d’aller plus loin ni dans la possibilité de faire quoi que ce soit hors de t’écrire, seule occupation qui me retient. — J’espère de ne pas trop t’ennuyer après les misérables lettres de l’autre jour (je les ai envoyées pour réagir contre la grande difficulté que j’avais pour t’écrire provoquée par un très grand sens d’infériorité, d’ailleurs justifié, et puis ce jour-là je voulais te donner de mes nouvelles et il m’était impossible de faire moins mal !)

Je voudrais tant savoir quelque chose de toi, je suis content si tu m’envoies même une carte postale. Cette nuit j’ai rêvé d’être au café de la Place Blanche ; nous étions plusieurs, il y avait une nappe blanche sur la table, mais je ne me rappelle plus les détails du rêve. — Depuis que je n’ai plus des occupations imposées par les circonstances, depuis mercredi, je me retrouve, moi, ici, seul, complètement désorienté dans un vide où toutes les choses m’échappent (mes projets de travail et autres faits à Paris ont perdu toute consistance). J’en suis à la recherche d’une planche pour juste me tenir debout. Tant de choses qui à Paris avaient un certain air de réalité manquent ici, mais je ne le regrette pas, au moins pour le moment. Il me semble être au milieu d’un inconnu complet où le premier mot est à trouver. Et puis l’air ici est très dissolvant, avant tout pendant le jour, un vent léger souffle de tous les côtés et semble traverser la tête ; on se sent un crâne avec des grandes fenêtres aux rideaux très fins par où passent les courants d’air et la lumière du soleil, alors je finis par rentrer à la maison où j’essaie de peindre, de dessiner ou de lire[.]

J’ai vite l’impression [Trait entre « jʼai vite », « peindre » et « dessiner »] qu’il ne faut pas insister, périmé [sic], l’espèce de refuge, un tableau, encore un tableau ! Je peux avoir l’illusion, je sais que c’est une illusion d’un certain contentement (je manque de mots) on peut mettre un cadre, on est orienté, tout est dans l’ordre ! Je ne sais pas où doit finir cette phrase et puis je pense que c’est uniquement subjectif[.]

Hier après-midi, j’étais assez longtemps assis sur une hauteur pas loin derrière la maison de cette très jeune fille ou enfant (je voudrais savoir l’âge qu’elle a). Tout le village bien que très près avait l’air réduit, comme vu à travers des [dessin de jumelles] (jumelles ?) renversées. Vingt fois elle est sortie, rentrée par trois ou quatre portes différentes, elle allait chercher une corbeille dans un bâtiment à côté, jetait des pierres contre les murs en dançant (?) sur soi-même (?), courrait acheter des fruits, puis paraissait en haut d’un escalier ouvert pour vite disparaître à [sic] l’autre côté de la maison, en s’assurant chaque fois que si j’étais encore là ; à cette distance on voyait tous les gestes et les mouvements de la tête mais pas les traits, la figure n’était qu’une petite tache d’un brun très clair qui changeait de dimension selon la direction de son regard invisible. Aujourd’hui je n’ai pas eu la force de retourner, l’approche d’un orage, arrivé enfin à 6 heures, annulait toute possibilité de mouvement. _________________________ Et je n’ose pas te faire lire davantage, et tout d’un coup je me sens fatigué. Est-ce que je verrai un jour ton écriture ?

Très affectueusement,

Ton ami Alberto Giacometti.

[P.-S. –] Crevel mʼa téléphoné, il semble très inquiet (aussi de ton silence !) toujours commune — Madame de Quevas.

 

Creation date11/08/1933
Destination address
Bibliographical material

Une feuille recto-verso, deux pages, lettre signée, dessins, ratures. - Ms encre noire.

LanguagesFrench
Place of origin
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT C 833

Number of pages2 pages
Copyright© Fondation Alberto Giacometti
Reference19001024
Keywords, ,
CategoriesCorrespondence, Letters to André Breton
Set[Correspondance] Correspondance avec Alberto Giacometti
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600101001769
Place of origin
Place of destination

[Cette longue, longue lettre que je vous écris…]

Lettre datée de San Angel, le 4 août 1941

Correspondence

Author

Author Alice Rahon-Paalen
Letter to André Breton
People cited Aube Breton-Elléouët, Jacqueline Lamba, Gérard de Nerval, Wolfgang Paalen, Eva Sulzer, Valentine Hugo, Yves Tanguy

Description

Letttre d'Alice Paalen à André Breton, datée de San Angel le 4 août 1941. Un post-scriptum est ajouté le « jeudi 7 ».

 

Creation date04/08/1941
Destination address
Bibliographical material

4 pages in-4° sur 2 feuillets bleus. Encre bleue puis encre noire.

 

LanguagesFrench
Place of origin
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT C 2237

Method of acquisition and collectionDon Aube et Oona Elléouët à la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet, Paris, 2003
Number of pages4 p.
Copyright© succession Paalen, 2022
Reference19001902
Keywords, , , ,
CategoriesCorrespondence, Letters to André Breton
Set[Correspondance] Correspondance avec Alice Rahon-Paalen, [Correspondance] Correspondance avec Wolgang Paalen
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600101001912
Place of origin
Place of destination

See also

3 Works
 
False

[Quand je voyais ta main sur l'enveloppe….]

-
Wolfgang Paalen

-

Lettre de Wolfgang Paalen à André Breton, datée de Mexico le 6 août 1941.

Quatre images, une notice descriptive, une bibliothèque.

[Correspondance] Correspondance avec Wolgang Paalen

False

Noir animal

-
Alice Rahon-Paalen

Recueil de poèmes de Alice Paalen paru en 1941 aux Éditions Dolores La Rue à Mexico.

Quatre images, une notice descriptive, des liens.

False

Le pont de trésors de la grande barrière australienne

-
Wide World Photo

-
Photographie prise vers 1934 utilisée par André Breton pour illustrer L'Amour fou.
Deux images, une notice descriptive à compléter, une bibliographie.

[AB's Manuscripts] L'Amour fou, Arcane 17, Les Vases communicants,

L'action se passe dans le jardin de l'hôtel...

Manuscript

Author

Author Pierre Naville
Person cited Général Gouraud
Other André Breton

Description

Manuscrit autographe d'André Breton recopiant un rêve de Pierre Naville et daté du 21 janvier 1927.

Le récit de rêve est l'un des genres les plus pratiqués par les surréalistes dans la deuxième partie des années 1920. C'est ici Pierre Naville qui s'y adonne. Pierre Naville n'est pas le plus productif du groupe mais il atteste la pertinence d'une formule littéraire dont Breton souligne le caractère accessible : Récits de rêve et textes automatiques. [site Atelier André Breton, 2005]

Manuscrit autographe, 21 janvier 1927.
- 1 page 1/2 in-4°, manuscrit autographe signé de André Breton recopiant un rêve de Pierre Naville
« L'action se passe dans le jardin de l'hôtel rue de Grenelle. Placé derrière une fenêtre quelconque, j'aperçois dans ce jardin trois généraux parmi lesquels se distingue le général Gouraud. Les regardant avec beaucoup d'attention je me trouve maintenant dans une pièce de la maison en contrebas qui ne comporte comme ouverture qu'un soupirail grillagé, au ras du sol. Je prends un browning et je tire à travers ce soupirail sur le général Gouraud, que je tue net. »
Publié dans le n° 9/10 de La Révolution Surréaliste.
(Marges effrangées)

Bibliography

- Pierre Naville, « Rêves », La Révolution surréaliste, n° 9-10, 1er octobre 1927, p. 8.

Creation date21-janv.-27
Bibliographical material1 page 1/2 in-4°
Date of publication 1927
LanguagesFrench
Physical descriptionMs - encre
Original publication date1927
Breton Auction, 2003Lot 2134
Keywords, ,
CategoriesSurrealists Manuscripts
Set[Journal] La Révolution surréaliste
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100949200

Ajours (Apertures)

Archives

Author

Author André Breton
Notice rédigée par Pierre-Yves Agasse, Claude Oterelo, Jean-Michel Goutier

Description

Corrected proofs of Ajours (Apertures) dated May 1st-3rd, 1947 for Sagittarius publishing house, accompanied by a handwritten note from André Breton dated June 1st, 1947.

These corrected proofs of Ajours (Apertures) are of course those of Arcane 17 for the 1947 French edition put forth by Sagittarius publishing house: they cannot be found in the first edition published in New York, 1944, even though they are of inestimable value to the final edition. With this added text, Breton takes the opportunity to clarify some of his positions in the intellectually confused – to say the least – post-war context, while exploring themes such as the magical encounter. [Atelier André Breton website, 2005]

Corrected proofs and autograph manuscript, May-June, 1947.
- Corrected proofs of Arcane 17 enté d'ajours, (Arcane 17 with Apertures grafted to the end) 47 pages folio in-12°, corrected and signed by André Breton, with erasures and handwritten corrections by Breton, dated May 1st-3rd, 1947.

- André Breton's manuscript written in ink dated June 1st, 1947, 1 page folio in-4°, attached to the proofs and meant for typesetting.

“Since these lines have been written, i.e. within the space of a few days, a major step has been made thanks to the publication of a key work titled La Symbolique de Rimbaud which will mark time. This work definitively establishes that the influence of Eliphas Levi, of which M. Viatte demonstrated the mighty power on the evolution of Hugo, did not have such a preponderant influence on Rimbaud.” [Auction catalogue, 2003] These are indeed the Ajours (Apertures) grafted to the 1947 edition of Arcane 17 put forth by Sagittarius publishing house. [André Breton site, 2014]

Bibliography

André Breton, ill. de Baskine, Ajours in Arcane 17 enté d'Ajours, Paris, Le Sagittaire, 1947.

André Breton, (Édition de Marguerite Bonnet avec la collaboration de Philippe Bernier, Marie-Claire Dumas, Étienne-Alain Hubert et José Pierre), Arcane 17 enté d'Ajours, ŒŒuvres complètes, tome III, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1999, pages 97 à 113, note manuscrite rep. p. 112-113.

Creation datemai 1947
Bibliographical material47 pages in-12
Date of publication 1947
LanguagesFrench
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT 102

Reference1472000
Breton Auction, 2003Lot 2278
Keywords, , , , ,
CategoriesAndre Breton's Manuscripts
Set[AB's Manuscripts] L'Amour fou, Arcane 17, Les Vases communicants,
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100676090

Après avoir croisé boulevard de Clichy...

Manuscript

Author

Author André Breton

Description

Manuscrit autographe d'André Breton, d'un rêve transcrit après 1962.

Rêves... le plus ancien date de 1931, les plus récents de l'après-guerre ; on y voit apparaître des figures familières de Breton à différentes époques, comme ses parents, René Char dans le premier, Robert Denoël dans le troisième... Les Vases communicants reprend une partie du texte d'avril 1931 et « Trajectoire du rêve » en cite deux en 1938, mais à la différence des récits de rêve publiés ça et là par Breton ou repris dans les inédits de la Pléiade, il s'agit ici de textes rédigés à son propre usage, sans aucun souci littéraire ; ils présentent par ailleurs un caractère d'intimité très marquée et certains portent des dessins, l'un et l'autre faits leur donnant un caractère « extra-littéraire » - même si le mot doit être utilisé avec prudence lorsqu'on parle des surréalistes. Disons en tout cas qu'ils se prêtaient mal à une mise en forme littéraire, sauf à être largement retravaillés et par là même dénaturés. [site Atelier André Breton, 2005]

Manuscrit autographe, « Nuit dim. à lundi. réveil 4h25 ».
- 1 page 1/2 in-12 à l'encre rouge d'un rêve d'André Breton :
« Après avoir croisé boulevard de Clichy en rentrant chez moi un personnage de l'autre siècle en costume de cérémonie - je me dis qu'il guette l'entrée et la sortie des urinoirs - au moment où je vais traverser la chaussée je me trouve à la hauteur d'un groupe de trois ou quatre jeunes gens qu'arrête au passage la Mort, personnage masculin souriant. » [catalogue de la vente, 2003]

Creation datesd
Bibliographical material1 page 1/2 in-12
LanguagesFrench
Physical descriptionMs - encre rouge sombre, ratures et corrections à l'encre bleue
Breton Auction, 2003Lot 2477
Keywords,
CategoriesAndre Breton's Manuscripts
Set[AB's Manuscripts] Unpublished Manuscripts of Dreams
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100092260

Après des scènes chez mes parents...

Manuscript

Author

Author André Breton
People cited Louis Breton, Mme Breton Mère

Description

Manuscrit autographe d'André Breton, non daté, sous chemise titrée « Manuscrits Rêves ».

Rêves... le plus ancien date de 1931, les plus récents de l'après-guerre ; on y voit apparaître des figures familières de Breton à différentes époques, comme ses parents, René Char dans le premier, Robert Denoël dans le troisième... Les Vases communicants reprend une partie du texte d'avril 1931 et « Trajectoire du rêve » en cite deux en 1938, mais à la différence des récits de rêve publiés ça et là par Breton ou repris dans les inédits de la Pléiade, il s'agit ici de textes rédigés à son propre usage, sans aucun souci littéraire ; ils présentent par ailleurs un caractère d'intimité très marquée et certains portent des dessins, l'un et l'autre faits leur donnant un caractère « extra-littéraire » - même si le mot doit être utilisé avec prudence lorsqu'on parle des surréalistes. Disons en tout cas qu'ils se prêtaient mal à une mise en forme littéraire, sauf à être largement retravaillés et par là même dénaturés. [site Atelier André Breton, 2005]

Manuscrit autographe, sous chemise titrée par André Breton : « Manuscrits Rêves. »
- 4 pages in-12 au crayon par Breton d'un rêve.
« Elle se balance comme un éclair à une corde pendue au plafond merveilleux. Reviens à moi, ces magnifiques yeux cruels me sont favorables cependant je songe à l'emmener à Paris mais est-ce bien possible (à la manquer échapper parce que je l'avais remise dans un autre couloir, on me signale à temps mon erreur) elle a des gestes féminins étonnants comme les deux boutons du col d'un manteau blanc. » [catalogue de la vente, 2003]

Creation datesd
Bibliographical material4 pages in-12 au crayon
LanguagesFrench
Physical descriptionMs - crayon noir sur papier pelure vert
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT 60

Breton Auction, 2003Lot 2164
Keywords,
CategoriesAndre Breton's Manuscripts
Set[AB's Manuscripts] Unpublished Manuscripts of Dreams
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100922320

See also

1 Work
 
False

Rêves

-
André Breton

-

Manuscrit autographe d'André Breton daté du 10-11 avril 1938 et orné d'un dessin.
Quatre images, une notice descriptive, une bibliographie, une bibliothèque.

[AB's Manuscripts] Unpublished Manuscripts of Dreams

Arcane 17

Manuscript

Author

Author André Breton

Description

Manuscrit autographe original de premier jet d'Arcane 17 écrit au Québec et signé par André Breton. 20 août - 20 octobre 1944. Manuscrit des Ajours daté du 1er juin 1947.

Sous une reliure en peau de morue mosaïquée, tachetée et pigmentée havane clair, avec une découpe en creux différente sur chaque plat laissant apparaître une plaque de verre insérant sur le premier plat un collage composé de la photographie du visage d'Elisa Breton près d'une feuille découpée en forme de cœur. Sur le second plat, des petites découpes de feuilles rondes sont suspendues à un fil noir, gardes et contre-gardes en bois de placage, dos titré or, étui de papier suédine (Lucienne Talheimer).

Manuscrit autographe, 20 août - 20 octobre 1944.
- Cahier d'écolier de 48 pages de format in-4° dont les pages de droite sont la plupart du temps réservées aux textes autographes et les pages de gauche aux photographies et aux collages de documents ou d'objets divers.
Le manuscrit s'ouvre sur une reproduction de cascade, certainement la couverture du cahier, lequel est titré sur la première page et porte la dédicace collage sous forme de calligramme et sur un fond d'étoiles d'André Breton à Elisa, l'inspiratrice d'Arcane 17.
« Elisa, toi devant qui je retrouve sans cesse les yeux que j'ai eus à 15 ans pour la Beata Beatrix, par l’étoile de ce 9 ou 10 décembre 1943 à jamais la plus lumineuse et par l’aile du bel oiseau de Bonaventure pointée vers ton pays et quand nous avons entendu dire que les "gannets" dès la mi-août, partaient pour le Chili, rappelle-toi comme ce mot a tremblé longtemps sur la mer ? à toi ce cahier de grande école buissonnière, mon amour.
» André. 3 janvier 1945. »
Les éléments contrecollés sont d’une grande importance, en quelque sorte la clef pour mieux comprendre Arcane 17, la plupart des éléments sont commentés par Breton sous les collages, qu’il s’agisse de cartes, de tickets de transport, de photographies, d’enveloppes de papier de tabac, d’objet trouvé en plastique, ou de cartes de tarot. Le manuscrit autographe d’Arcane 17 est rédigé d’une écriture très serrée, comportant des ratures et de nombreuses corrections. Il est daté et signé à la fin du manuscrit.
« Dans le rêve d’Elisa, cette vieille gitane qui voulait m’embrasser et que je fuyais, mais c’était l’île Bonaventure, un des plus grands sanctuaires d’oiseaux de mer qui soit au monde. »

- Un appendice manuscrit de 6 pages fait suite au manuscrit d’Arcane 17, il est monogrammé et daté 1er juin 1947 ; le texte se termine par : « Ma seule étoile vit. »

- L’étonnante reliure à « la sirène » a été conçue et exécutée par Lucienne Talheimer, dont les travaux étaient appréciés des surréalistes et de Breton en particulier.

Arcane 17 est l’un des textes majeurs du surréalisme et, comme l’indique René Alleau dans sa remarquable étude publiée dans le catalogue du Centre Pompidou, le manuscrit est de toute évidence « le manuscrit original ignoré d’un chef-d’œuvre célèbre ». [catalogue de la vente, 2003]

 

Expositions


- Paris, Musée national d'art moderne - Centre Georges Pompidou, André Breton, la beauté convulsive, 1991
- Paris, Musée national d'art moderne/ Centre Georges Pompidou, La Subversion des images: Surréalisme, photographie, film, 2009 (images 20 et 21)

 

 Adam Biro en a édité un fac-similé, épuisé chez l'éditeur mais disponible dans quelques librairies.

Bibliography

- Paris, Musée national d'art moderne - Centre Georges Pompidou, André Breton, la beauté convulsive, 1991, rep. p. 357 (images 7, 8, 29, 30, 32, 36, 38, 42)
- Paris, Musée national d'art moderne/ Centre Georges Pompidou, La Subversion des images : Surréalisme, photographie, film, 2009, rep. p. 208-209 (images 20 et 21)
- André Breton (Édition de Marguerite Bonnet avec la collaboration de Philippe Bernier, Marie-Claire Dumas, Étienne-Alain Hubert et José Pierre), Arcane 17 enté d'Ajours, Œuvres complètes, tome III, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1999, pages 35 à 113.
- André Breton (Édition d'Henri Béhar), Arcane 17, Paris, Biro, 2008.

Creation date1944
Bibliographical material48 pages in-4°
6 pages in-4°
Date of publication 1944
LanguagesFrench
Physical descriptionMs relié - encre noire, éléments contrecollés.
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT 96

Method of acquisition and collectionDon Aube et Oona Elléouët à la bibliothèque littéraire Jacques Doucet, 2003
Breton Auction, 2003Lot 2254
Keywords, , , , , , , ,
CategoriesAndre Breton's Manuscripts
Set[AB's Manuscripts] L'Amour fou, Arcane 17, Les Vases communicants,
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100155090

See also

2 Works
 
False

Lumière noire

-
André Breton

-
« Lumière noire », texte écrit à New York et publié en décembre 1943 dans une revue canadienne, Le Monde libre, repris dans Arcane 17.
Quatre images, une notice descriptive, une bibliographie, une bibliothèque.

[AB's Manuscripts] L'Amour fou, Arcane 17, Les Vases communicants,

False

Paysages canadiens

-
Elisa Claro Breton

Quatre photographies de paysages prises par Elisa Breton lors du voyage au Canada en 1944, dont une utilisée par André Breton pour illustrer le manuscrit d'Arcane 17.
Quatre images, une notice descriptive.

Au matin

Le soir est une pelle...

Manuscript

Author

Author André Breton

Description

Poème en prose d'André Breton daté du 8 mai 1946 au matin.

Publié pour la première fois dans la première section d'inédits du volume III de la Pléiade, ce poème en prose est daté du 8 mai 1946 au matin. Anniversaire de l'armistice, qu'André Breton célèbre à sa manière, en exaltant la libération dans la poésie, face aux textes régressifs, poétiquement s'entend, de ses anciens compagnons promus poètes de la Résistance, lui renoue le fil de l'automatisme et donne l'un de ses poèmes les plus fluides.

Manuscrit autographe signé, 08 mai 1946.
- Manuscrit autographe signé d'un poème en prose, 8 mai 1946. Texte manuscrit à l'encre bleue par Breton sur une enveloppe.
« Le soir est une pelle dans la main d'un dieu. Ce qu'il rejette derrière lui dans la campagne s'abat sur de petits châteaux de verre où évoluent des servantes couleur d'étoiles... »
La Pléiade, Tome III, Inédits I, pages 342 et 343. [catalogue de la vente, 2003]

Creation date08-mai-46
Bibliographical material1 enveloppe 9 x 16,5 cm manuscrite à l'encre bleu.
Date of publication 1946
LanguagesFrench
Physical descriptionMs - dos d'enveloppe
Size9,00 x 16,50 cm
Breton Auction, 2003Lot 2270
Keywords, ,
CategoriesAndre Breton's Manuscripts
Set[AB's Manuscripts] Miscellaneous Manuscripts
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100175740

Description

Texte manuscrit d'André Breton inséré dans le volume La Science des rêves (Alcan, achevé d'imprimer 31 décembre 1926). Il est très largement à la base de l'écriture de la première partie des Vases communicants parus en 1932.

Ce cahier de notes atteste le vif intérêt pris par l'écrivain à la lecture de ce classique de Freud qu'est La Science des rêves ; un passage portant sur le refoulement est même gratifié d'un « Très bien » - sur papier de cahier d'écolier, le fait ne manque pas de piquant. En 1925, André Breton a lu Le Rêve et son interprétation. Ses notes sur La Science des rêves peuvent donc être situées entre 1927 et 1931, au moment de la préparation des Vases communicants dont ces notes constituent une partie du matériau brut, exploité dans la première partie. [site Atelier André Breton, 2003]

Manuscrit autographe, sd [1927 - 1931].
- Dans un cahier d'écolier dit de « la Girafe ». 19 pages in-8°, manuscrit titré « La Science des rêves » avec quelques ratures et corrections où sont résumés par Breton de nombreux passages du livre de Freud dont certains sont cités dans Les Vases communicants. (La Pléiade, Tome II, Les Vases Communicants, Notes page 1393).
(Le premier plat de la couverture du cahier est fendu, sans préjudice pour les quelques notes de Breton au verso).
Ce cahier est encarté par André Breton dans Sigmund Freud, La Science des rêves, édition Alcan de 1926, traduction de Meyerson, à la fin du volume. [catalogue de la vente, 2003]

Bibliography

- Ce texte d'André Breton a été publié en fac-similé dans Folie et psychanalyse dans l'expérience surréaliste, sous la direction de Fabienne Hulak, préface d'Alain Jouffroy, Z'Editions, Nice, 1992.
- André Breton (Édition de Marguerite Bonnet avec la collaboration de Philippe Bernier, Étienne-Alain Hubert et José Pierre), Les Vases communicants, ŒŒuvres complètes, tome II, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1992, voir les notes, pages 1378-1395.

Creation date1931
Date of publication 1931
LanguagesFrench
Physical descriptionMs - encre noire
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT 73

Breton Auction, 2003Lot 2180
Keywords, ,
CategoriesAndre Breton's Manuscripts
Set[AB's Manuscripts] L'Amour fou, Arcane 17, Les Vases communicants,
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100020310

See also

1 Work
 
False

La Science des rêves

-
Sigmund Freud

Essai de Sigmund Freud publié en 1926 par Félix Alcan à Paris.

Quatre images, une notice descriptive, un lien.

C'est le soir et quelqu’un... Je m'étais couché très tristement...

Rêve du 5 avril 1931

Manuscript

Author

Author André Breton
People cited Albert Valentin, Louis Breton, Mme Breton Mère, René Char, Paul Éluard

Description

Manuscrit autographe d'André Breton, daté du 5 avril 1931, sous chemise titrée « Manuscrits Rêves ».

Rêves... le plus ancien date de 1931, les plus récents de l'après-guerre ; on y voit apparaître des figures familières de Breton à différentes époques, comme ses parents, René Char dans le premier, Robert Denoël dans le troisième... Les Vases communicants reprend une partie de ce texte et « Trajectoire du rêve » en cite deux en 1938, mais à la différence des récits de rêve publiés ça et là par Breton ou repris dans les inédits de la Pléiade, il s'agit ici de textes rédigés à son propre usage, sans aucun souci littéraire ; ils présentent par ailleurs un caractère d'intimité très marquée et certains portent des dessins, l'un et l'autre faits leur donnant un caractère « extra-littéraire » - même si le mot doit être utilisé avec prudence lorsqu'on parle des surréalistes. Disons en tout cas qu'ils se prêtaient mal à une mise en forme littéraire, sauf à être largement retravaillés et par là même dénaturés. [site Atelier André Breton, 2005]

Manuscrit autographe, sous chemise titrée par André Breton : « Manuscrits Rêves ».
- [Je m'étais couché très tristement], 1 page 1/2 in-4°, texte autographe d'un rêve de Breton du 5 avril 1931, avec ratures et corrections.
« C'est le soir et quelqu'un qui est tantôt Valentin tantôt Char, nous guide peut-être sous le prétexte d'assister à une prise de vue vers une sorte de château qui se révèle être un peu plus tard être situé au environ immédiat de Lorient. Nous nous engageons vers un terrain détrempé où nous tardons pas à avoir de l'eau jusqu'aux chevilles... Beaucoup de lianes au dessus desquelles (dans l'air) filent un très beau poisson en forme de fuseau crête d'un éclat pourpre et feu très métallique. Je le poursuis mais il accélère son allure. » [catalogue de la vente, 2003]

Creation date5-avr-1931
Bibliographical material1 page 1/2 in-4°
Date of publication 1931
LanguagesFrench
Physical descriptionMs - encre noire sur papier bleu
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT 60

Breton Auction, 2003Lot 2164
Keywords, ,
CategoriesAndre Breton's Manuscripts
Set[AB's Manuscripts] Unpublished Manuscripts of Dreams
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100523080

See also

1 Work
 
False

Rêves

-
André Breton

-

Manuscrit autographe d'André Breton daté du 10-11 avril 1938 et orné d'un dessin.
Quatre images, une notice descriptive, une bibliographie, une bibliothèque.

[AB's Manuscripts] Unpublished Manuscripts of Dreams

Chez mes parents où je suis de passage...

Manuscript

Author

Author André Breton
Person cited Mme Breton Mère

Description

Manuscrit autographe d'André Breton, non daté, sous chemise titrée « Manuscrits Rêves ».

Rêves... le plus ancien date de 1931, les plus récents de l'après-guerre ; on y voit apparaître des figures familières de Breton à différentes époques, comme ses parents, René Char dans le premier, Robert Denoël dans le troisième... Les Vases communicants reprend une partie du premier texte et « Trajectoire du rêve » en cite deux en 1938, mais à la différence des récits de rêve publiés ça et là par Breton ou repris dans les inédits de la Pléiade, il s'agit ici de textes rédigés à son propre usage, sans aucun souci littéraire ; ils présentent par ailleurs un caractère d'intimité très marquée et certains portent des dessins, l'un et l'autre faits leur donnant un caractère « extra-littéraire » - même si le mot doit être utilisé avec prudence lorsqu'on parle des surréalistes. Disons en tout cas qu'ils se prêtaient mal à une mise en forme littéraire, sauf à être largement retravaillés et par là même dénaturés. [site Atelier André Breton, 2005]

Manuscrit autographe, sous chemise titrée par André Breton : « Manuscrits Rêves ».
- 4 pages in-8° au crayon de couleur de Breton :
« La cocotte se dirige vers moi, la cocotte grandit et se dirige vers moi elle est manifestement enchantée. J'ai peur bien que j'ordonne à la cocotte de me suivre ce qu'elle fait. La cocotte me suit et se prépare elle est maintenant sans couvercle... à sortir dans le jardin je m'effraie de penser que je ne serai pas immobilisé ces objets qui s'animent autour de moi, que faire ! Réveil 4h15 angoisse considérable qui persiste pendant que je note ce rêve au point de me faire frissonner constamment et interpréter avec frayeur les moindres bruits. » [catalogue de la vente, 2003]

Creation datesd
Bibliographical material4 pages in-8°
LanguagesFrench
Physical descriptionMs - crayon de couleur rose
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT 60

Breton Auction, 2003Lot 2164
Keywords,
CategoriesAndre Breton's Manuscripts
Set[AB's Manuscripts] Unpublished Manuscripts of Dreams
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100563290

See also

1 Work
 
False

Rêves

-
André Breton

-

Manuscrit autographe d'André Breton daté du 10-11 avril 1938 et orné d'un dessin.
Quatre images, une notice descriptive, une bibliographie, une bibliothèque.

[AB's Manuscripts] Unpublished Manuscripts of Dreams

La Clef des songes

Book

Author

Author Artémidore d'Éphèse
Introduction by Gérard Legrand
Cover design by Clovis Trouille
Translated by Henry Vidal

Description

Essais d'Artémidore d'Éphèse publiés en 1953 par les éditions Arcanes à Paris.

Envoi autographe signé de Legrand : « À André Breton ces quelques propos bien sommaires en marge du véritable livre bleu-noir dont il lui appartient depuis toujours de faire pleuvoir les étoiles, en toute amitié, Gérard Legrand ». [catalogue de la vente, 2003]

Cette édition de La Clef des songes d'Artémidore d'Éphèse est le premier volume de la collection "Eleusis" publiée par Gérard Legrand. [site André Breton, 2014]

 

Notice Worldcat

Bibliographical materialParis, Arcanes, 1953. In-8°. Couverture illustrée par Clovis Trouille, broché.
Date of publication 1953
Publicationfirst publication
LanguagesFrench
Size19,00 cm
Number of pages287 p.
PublisherArcanes, Paris
Reference6624000
Breton Auction, 2003Lot 1263
Keywords, ,
CategoriesBooks, poems, fiction, non-fiction
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100067561

Hommage à Wolgang Paalen

Combat, 12 décembre 1960

Periodical

Author

Author Claude Rivière
People cited Geo Dupin, Guy Dupré, Wolfgang Paalen, André Breton, Benjamin Péret

Description

Article de Combat écrit à la suite de la mort de Wolgang Paalen et daté du 12 décembre 1960.

La coupure de presse est insérée dans la monographie de Gustav Regler consacrée à Paalen. [site André Breton, 2021]

 

Date of publication 12/12/1960
Publicationfirst publication
LanguagesFrench
Reference8308000
Breton Auction, 2003Lot 960
Keywords, ,
CategoriesCoupures de presse
Set[Revue] Combat
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600101001822

See also

1 Work
 
False

Wolfgang Paalen

-
Gustav Regler

Monographie de Paalen par Gustav Regler, publiée en 1946 aux Éditions Nierendorf à New York.

Quatre images, une notice descriptive, un lien, des invitations et oucpures de presse associées.

Le Crapouillot, 6

Le monde des rêves

Periodical

Author

Edited by Jean Galtier-Boissière
Cover design by Léonor Fini

Description

Numéro spécial, publié en mars 1949, de cette revue satirique dirigée par Jean Galtier-Boissière.

Numéro consacré au « Monde des rêves », comportant de nombreuses illustrations et reproductions. [catalogue de la vente, 2003]

 

Notice Sudoc

Bibliographical material

s.l., s.é., [mars 1949]. Grand in-4°. Couverture illustrée, broché.

Date of publication Mars 1949
Publicationfirst publication
LanguagesFrench
Number of pages80 p.
PublisherSans éditeur
Reference6722000
Breton Auction, 2003Lot 1167
Keywords,
CategoriesJournals
Set[Revue] Le Crapouillot
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100211171

Des Indes à la planète Mars

Etude sur un cas de somnambulisme avec glossolalie

Book

Author

Author Théodore Flournoy
Person cited Helen Smith

Description

Essai daté de 1900 et illustré de 24 figures dans le texte.

Édition originale illustrée de 24 figures dans le texte.

Envoi autographe signé de l'auteur.
Lettre tapuscrite signée de Henri Flournoy, une page in-4° montée sur onglet avec enveloppe adressée à André Breton, lettre relative à Mlle Smith, célèbre médium.
Ex-libris d'André Breton. [catalogue de la vente, 2003]

 

Lire ce livre

Notice Sudoc

Bibliographical material

Genève, Eggimann – Paris, Alcan, 1900. In-8°, broché. Demi-maroquin citron à coins, dos titré or à 5 nerfs, tête dorée.

Date of publication 1900
Publicationfirst publication
LanguagesFrench
Size23,00 cm
Number of pagesXII-420
PublisherEggimann & Cie, Genève, Félix Alcan, Paris
Reference6946000
Breton Auction, 2003Lot 1375
Keywords, , ,
CategoriesBooks, poems, fiction, non-fiction
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100691791

See also

2 Works
 
False

[Votre lettre m'est bien parvenue...]

-
Théodore Flournoy

Lettre du Dr Flournoy à André Breton, datée du 27 janvier 1927.

Deux images, une notice descriptive, une œuvre associée.

False

Annales des sciences psychiques

-

Précoce revue traitant du psychisme dès 1901, avant les traductions des textes de Sigmund Freud en français. Numéro 2, de mars-avril 1901.
Une image, une notice descriptive.

[Revue] Annales des Sciences psychiques

Dessins Sommeils du 30 (?) octobre 1922

La couleur de l'éternité n'a pas de nom...

Drawing

Author

Author Robert Desnos

Description

Sommeil dessiné par Robert Desnos le 30 octobre 1922.

Cette œuvre de Desnos endormi mêle texte et dessin, reprenant notamment le motif du cercueil que l'on voit apparaître dans « La mort de Lautréamont ». La phrase inscrite dans le dessin, et qui lui sert généralement de titre, est caractéristique dans sa formulation des œuvres hypnotiques de Desnos, qui atteignent une précision quasi lapidaire tout en décollant complètement de la logique et de l'usage normal de la langue. Cette faculté qui fait l'admiration de ses amis fait de lui, très rapidement et malgré sa réticence lors de la toute première séance, le sujet privilégié de ces expériences.

30 octobre 1922 : dessin original de Robert Desnos titré « Ci-gît », représentant un cadran d'où partent deux mains qui désignent une porte sur laquelle est inscrit : « Frappez fort » (21,5 x 27,5 cm).

Creation date30-oct.-22
Date of publication 1922
LanguagesFrench
Physical descriptionDs - crayon noir
Breton Auction, 2003Lot 2031
Keywords, ,
Set[Manuscripts] Sommeils, [Manuscripts] dossier Robert Desnos
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100335080

Dessins Sommeils du 2 novembre 1922

Drawing

Author

Author Robert Desnos

Description

Sommeils dessinés de Robert Desnos datés du 2 novembre 1922.

« Marais salants où vont les bouches / sans symétrie » : d'une amorce de poème, voilé d'érotisme (« asseyez-vous sur mes genoux »), cette feuille passe à un dessin pornographique accompagné de cette injonction infiniment plus directe : « suce »... Rrose Sélavy, le nom que Desnos donne à Duchamp dans les sommeils au cours desquels il prétend communiquer avec l'artiste, peut aussi se lire « Eros, c'est la vie ». L'expérience du sommeil hypnotique libère le fantasme, attestant la pertinence des découvertes de Freud dont les surréalistes méditent la leçon, en ce début des années 1920. Le morceau, dans les archives d'un Breton bien plus réservé sur le plan érotique que Desnos endormi, fait assurément contraste.

Dessins sommeils.
2 novembre 1922 :
- 1 dessin au crayon noir sur enveloppe postale (11,2 x 14,5 cm) de facture érotique représentant un globe terrestre, des sexes masculins et une cible sur un trône de femme.
- 1 dessin au crayon noir (14 x 20,5 cm) sur papier bleu déchiré, légendé :
« Marais salants où vont les bouches sans symétrie. »
Les deux dessins sont datés au verso : « 2.11.22. »

Creation date02-nov.-22
Date of publication 1922
LanguagesFrench
Physical descriptionDs - crayon noir et enveloppe
Breton Auction, 2003Lot 2029
Keywords, , ,
Set[Manuscripts] Sommeils, [Manuscripts] dossier Robert Desnos
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100960200

Dessins Sommeils du 6 novembre 1922

Chambre des tonnerres

Drawing

Author

Author Robert Desnos
Notes by André Breton

Description

Sommeil dessiné de Robert Desnos, annoté au verso par André Breton et daté du 6 novembre 1922.

Desnos, traduisant la pensée de Duchamp-Rrose Sélavy, donne des jeux de mots « cent pour cent inspirés », comme le note Breton dans « Entrée des médiums ». Le jeu de feuillets réuni ici, daté du 6 novembre 1922, fait apparaître coup sur coup deux de ces calembours où se donne à voir l'ébranlement donné au langage, le libre jeu des associations : ainsi de cette injonction : « Héritiers impatients / conduisez vos / ascendants à / la chambre des tonnerres », où un « no » barré suggère la transformation surréaliste de notaire en tonnerre. Glissement, association phonique, rupture en tout cas d'un ordre logique du monde, au profit de possibles jusque-là occultés, cachés dans les plis du langage. Et quand Desnos écrit que « le gros légat sorti du cloître a vraiment l'éclat d'un goître », c'est toute la haine de la religion professée par le groupe qui se donne à lire, au détour de l'écriture fantasmatique.

Deux dessins originaux de Desnos au crayon noir, 6 novembre 1922, datés par Breton.
1. Un château fort face à l'océan sur lequel flotte un voilier, un cercueil «mort» et la margelle d'un puits. Daté au verso « 6.11.22 entre 9h du soir et minuit », entièrement au crayon noir (20 x 31 cm).
2. Un crabe près d'une étoile, un visage cyclopéen et des éléments phalliques, dessin titré : « Héritiers impatients conduisez vos ascendants à la chambre des tonnerres », daté au verso (20 x 31 cm).
- Une esquisse de visage au crayon violet, datée au verso.
- Un quatrième feuillet comporte un texte à l'encre mauve.

Creation date06-nov.-22
Date of publication 1922
LanguagesFrench
Physical descriptionDs - crayon noir
Breton Auction, 2003Lot 2032
Keywords, ,
Set[Manuscripts] Sommeils, [Manuscripts] dossier Robert Desnos
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/work/56600100523440