The Collection

Home Page > Works

[J'ai attendu de jour en jour un mot...]

Lettre datée de Saint-Cirq, le 18 juillet 1952

Correspondence

Author

Author André Breton
Letter to Aube Breton-Elléouët
People cited Elisa Claro Breton, Jacqueline Lamba, Huguette Lamba, Louis Breton

Description

Lettre d'André Breton à sa fille Aube de Saint-Cirq-La-Popie, le 18 juillet 1952.

Transcription

Vendredi 18 juillet 1952

Ma petite Aube chérie,

J’ai attendu de jour en jour un mot de toi me donnant ton adresse car tout ce que nous nous en rappelons, Elisa et moi, c’est « Le Mirador, route…? Cannes , A.M. », ce qui est évidemment insuffisant. J’en suis donc réduit à t’écrire aux b.s. d’Huguette, espérant qu’elle est encore à Paris.

J’ai d’autant plus regretté cet oubli que tu as pu penser que je ne t’écrivais pas pour te marquer mes reproches à propos de ton échec à l’examen. Dans la mesure où je crois voir que cet échec t’a surprise et peinée, je m’en voudrais de t’attrister davantage. Tu sais que je n’ai pas cessé de le prédire au long de l’année. Tu as tort de croire qu’un examen est une question de chance, qu’on tombe sur de bonnes ou de mauvaises questions. En fait, ce qui compte est le travail de l’année, dont témoignent les notes trimestrielles : bien entendu ces notes sont communiquées aux examinateurs et il en est tenu le plus grand compte. Il y a quelques jours j’ai reçu du lycée celles du 3e trimestre, qui — sauf en composition française et en anglais — sont très mauvaises. Tu es 32e en mathématiques avec la moyenne de 1 et l’appréciation du professeur tient en ces mots : « Élève lamentable. » Voici l’appréciation d’ensemble de la directrice : « Un très bon effort d’adaptation, qui a permis de combler des lacunes en grammaire, mais la faiblesse en mathématiques reste inquiétante. Il y aurait peut-être intérêt à entreprendre l’étude du latin. Examen d’octobre en mathématiques. » Remarque, chérie, que pour la grammaire même, tu n’as aucunement lieu de te féliciter, puisque tu es 33e sur 33 avec une moyenne de 2¾. Te rappellerai-je, enfin, que tu ne t’es décidée qu’à la fin de l’année à prendre des leçons particulières de mathématiques, alors que la directrice les avait jugées nécessaires dès ton entrée au lycée et que ton grand-père s’offrait à te les payer ? C’est bien toi, n’est-ce pas, qui as voulu quitter le cours Raspail pour Jules-Ferry ? Alors, petite Aube , que veux-tu que je te dise ? Je ne peux plus compter que sur toi pour réfléchir enfin et me dire quelles sont tes conclusions. Parles-en, si tu m’en crois, avec Jacqueline et fais-moi part de tes déterminations, je t’assure que cela ne peut attendre un an de plus. Je crains fort que le climat de Cannes ne soit pas favorable à la préparation du nouvel examen d’octobre. Plus exactement ce n’est qu’au prix d’un très grand effort de volonté que tu pourrais peut-être te rattraper encore — rappelle-toi Dominique à Paimpont — mais cet effort, t’en sens-tu réellement capable ?

Je voudrais tant, mon petit chéri, n’avoir à t’écrire, à te parler en cette saison que de tout autre chose…

Je ne sais combien de temps encore nous allons rester à St-Cirq. L’argent est déjà aussi bas que possible et je me demande si moi, en tout cas, je ne devrais pas rentrer à Paris dès les tout prochains jours — la semaine prochaine — pour rétablir un peu la situation. Mon livre d’Entretiens m’a tout l’air d’être remis à octobre et encore Gallimard me réclame-t-il 50 000 F sous prétexte que j’ai fait trop de corrections sur épreuves. Tu te rends compte !

Écris-moi, je t’en prie. Ne me laisse pas dans l’ignorance de ton état d’esprit non plus que de tes occupations, de tes plaisirs et des menus faits de ta vie.

Je t’embrasse tendrement.

André

N'oublie pas de me transmettre les notes d'examen.

Bibliography

André Breton (éd. Jean-Michel Goutier), Lettres à Aube, Paris, Gallimard, 2009, p. 64-65

Librairie Gallimard

Creation date18/07/1952
Postmarked date18/07/1952
Destination address
Bibliographical material

2 feuillets in-4°

From / ProvenanceSaint-Cirq-Lapopie, Lot
Place of origin
Library

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : Ms Ms 41363_63

Number of pages2
Copyright© Aube Breton, Gallimard 2009
Reference19004941
Keywords,
CategoriesCorrespondence, Letters from André Breton
Set[Correspondance] Lettres à Aube
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600101000106
Place of origin
Place of destination

See also

2 Works
 
False

Entretiens 1913-1952

-
André Breton

Recueil des entretiens radiophoniques d'André Parinaud et d'André Breton, publié en 1952 chez Gallimard.

Deux images, une notice descriptive, un lien.

False

Page des Entretiens de 1952

-
André Breton

-

Manuscrits fragmentaires des Entretiens radiophoniques de 1952 avec André Parinaud. Entretien XIV.
Une image, une notice descriptive, une bibliographie.

[Manuscrits d'AB] Entretiens 1913-1952

Pour un art révolutionnaire indépendant

Archives

Author

Authors André Breton, Diego Rivera
People cited Karl Marx, Garcia Oliver, Joseph Staline
Other Léon Trotsky

Description

Rédigé avec Léon Trotski mais signé de Diego Rivera, ce Manifeste pour un « art révolutionnaire indépendant » donne enfin, en 1938, la formule définitive des rapports entre le surréalisme et la révolution. [Gilles Mioni, 2011]

Face à l'« avilissement » de l'œuvre d'art et de la personnalité artistiques, réduites explicitement par Hitler et plus discrètement par les soviétiques à une position subalterne vis-à-vis du politique (« valet du régime »), il convient de réagir : Rédigé avec Léon Trotski mais signé de Diego Rivera, ce Manifeste pour un art révolutionnaire indépendant donne enfin, en 1938, la formule définitive des rapports entre le surréalisme et la révolution. La caution de Trotski libère Breton et lui permet de préciser une pensée qui, dès lors, ne variera plus, même si la Fédération internationale de l'art révolutionnaire indépendant ne survivra pas à la guerre. Sa position se résume très simplement à la fin du manifeste :
« L'indépendance de l'art - pour la révolution. La révolution - pour la libération définitive de l'art. » [site Atelier André Breton, 2005]

Important manifeste proposant la formation d'une fédération internationale de l'art révolutionnaire indépendant, rédigé par Breton et Trotsky mais signé à la demande de ces derniers par Breton et Rivera.

4 exemplaires du tract sur papier de différentes couleurs sont joints. [catalogue de la vente, 2003]

 

Lire le tract sur Mélusine

Creation date25-juil.-38
Bibliographical materialMexico, s.é., 25 juillet 1938. Double feuillet in-4°
Date of publication 1938
Publicationfirst publication
LanguagesFrench
Physical descriptionimp. - noir sur papier de diverses couleurs
Breton Auction, 2003Lot 1628
Keywords, , , , ,
CategoriesArchival Documents, Pamphlets
Permanent linkhttps://www.andrebreton.fr/en/work/56600100358020

See also

3 Works
 
False

La Clé des champs

-
André Breton

Recueil de textes critiques écrits par André Breton entre 1936 et 1952, publié en août 1953 aux éditions du Sagittaire.

Trois images, une description, un lien.

False

London Bulletin, 6

-

Numéro 6, publié en octobre 1938, de cette revue éditée par E.L.T. Mesens et publiée par la London Gallery.

Trois images, une notice descriptive, un lien.

[Revue] London Bulletin

False

Page des Entretiens de 1952

-
André Breton

-

Manuscrits fragmentaires des Entretiens radiophoniques de 1952 avec André Parinaud. Entretien XIV.
Une image, une notice descriptive, une bibliographie.

[Manuscrits d'AB] Entretiens 1913-1952