La Collection

Accueil > Œuvres > Contre-attaque : union de lutte des intellectuels révolutionnaires

Descriptif

« Mort à tous les esclaves du capitalisme ! »
C'est dans l'effervescence d'une certaine surenchère verbale, propre à une époque qui du fait de la montée du fascisme voit les positions se radicaliser, qu'est lancé Contre-attaque, mouvement auquel les surréalistes participent pendant un peu plus de six mois.
Octobre 1935 voit la fondation de cette « Union de lutte des intellectuels révolutionnaires », à laquelle participent aussi Boris Souvarine, Michel Leiris, Raymond Queneau, et Georges Bataille.
Le programme, lancé sous la forme d'un tract affichant des « Résolutions » et des « Propositions », paraîtra aussi dans Position politique du surréalisme (novembre 1935).

 

Lire le tract sur Mélusine

Date de créationen oct. 1935
Notes bibliographiques1 feuillet in-4°.
Vente 2003 - Lot n° 1619.
Date d'édition1935
Languesfrançais
Notesimp. - noir sur papier vert
Référence1544000
Mots-clés, ,
CatégoriesTracts et déclarations collectives
ExpositionSous le signe de Bataille
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100928240