La Collection

Accueil > Œuvres > Parabola optica (Parabole optique)

Parabola optica (Parabole optique)

Photographie

Auteur

Photographe Manuel Alvarez Bravo

Descriptif

Tirage du photographe mexicain Manuel Alvarez Bravo daté de 1934.

Signé sur le carton en bas à droite : M Alvarez Bravo.

Manuel Alvarez Bravo
« La photographie s'est en général contentée de nous dévoiler le Mexique sous l'angle facile de la surprise telle qu'elle peut être éprouvée par l'œil étranger à chaque détour du chemin. Il en est résulté le plus éclectique et le plus décevant documentaire que je sache, dont les sites panoramiques, les danses indigènes et l'architecture baroque de la colonisation font obligatoirement les frais principaux. À feuilleter ces liasses d'impressions fugaces comme à percevoir sur place ce déclic continu, machinal, foncièrement insensible, on douterait que par un tel moyen pût être pénétrée jamais l'âme du pays. Il est indispensable d'en avoir participé dès l'enfance et depuis lors de continuer à l'interroger passionnément pour être à même de la révéler tout entière. C'est à quoi est parvenu Manuel Alvarez Bravo dans ses compositions d'un admirable réalisme synthétique, dont je ne connais ici aucun équivalent. Tout le pathétique mexicain est mis par lui à notre portée : où Alvarez Bravo s'est arrêté, où il s'est attardé à fixer une lumière, un signe, un silence, c'est non seulement où bat le cœur du Mexique mais où encore l'artiste a pu pressentir, avec un discernement unique, la valeur pleinement objective de son émotion. Servi dans les grands mouvements de son inspiration par le sens le plus rare de la qualité en même temps que par une technique infaillible, Manuel Alvarez Bravo, avec son Ouvrier tué dans une bagarre, s'est élevé à ce que Baudelaire a appelé le style éternel. » André Breton (Paris, Galerie Renou & Collé, Mexique (préface d'André Breton), 1939, s.p.).

Expositions


- Paris, Musée national d'art moderne / Centre Georges Pompidou, André Breton, la beauté convulsive, 1991

- Paris, Musée national d'art moderne / Centre Georges Pompidou, La Révolution surréaliste, 2002, rep.p. 294, p. 431

- Düsseldorf, K20 Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen, Surrealismus 1919-1944, 2002, rep.p. 304, p. 452

- La subversion des images : Paris (France), Musée national d'art moderne, 23 septembre 2009-11 janvier 2010 // Winterthour (Suisse), Fotomuseum Winterthur, 26 février 2010-23 mai 2010 // Madrid (Espagne), Instituto de Cultura/ Fundacion Mapfre, 11 juin 2010-12 septembre 2010

Bibliographie

- Edouard Jaguer, Les Mystères de la chambre noire, Paris, Flammarion, 1982, rep.p. 81, p. 80
- Paris, Musée national d'art moderne / Centre Georges Pompidou, André Breton, la beauté convulsive, 1991, rep.p. 326
- Paris, Musée national d'art moderne/ Centre Georges Pompidou, La Subversion des images: Surréalisme, photographie, film, 2009, rep.p. 139

Date de création1934
Date d'édition1934
Languesfrançais
Notes19,5 x 21,6 cm (7 11/16 x 8 1/2 in.) - Tirage monté sur carton
Vente Breton 2003Lot 5051
Mots-clésMexique, photographie
Catégories[Photos] 1931-1939
Série2009-2010, Subversion des images, centre Pompidou
Permalinkhttp://www.andrebreton.fr/work/56600100926890