La Collection

Accueil > Œuvres > Adresse des documents

Adresse des documents

Correspondance

Auteur

Auteur André Bouvet
Personne citée André Breton

Descriptif

Lettre du Dr André Bouvet datée du 8 novembre 1955 en réponse à André Breton à son enquête sur l'art magique.

Ce n'est pas vraiment comme scientifique (il est neuropsychiatre) que André Bouvet répond à Breton dans son enquête sur l'art magique, mais comme un homme en contact avec des Initiés (et les majuscules de fleurir) : il fait parvenir à Breton des documents, des gravures tracées par un Initié et possédant selon lui une valeur magique.

de Annecy, 13 rue de la Poste

Date de création08-nov.-55
Notes bibliographiquesVente Breton 2003, lot non trouvé.
Date d'édition1955
Languesfrançais
NotesTs et Ms - encres bleue et rouge sur enveloppe et Ts noir
Date d'édition en langue originale1955
Référence1320000
Mots-clés, ,
CatégoriesLettres à André Breton
Série[Enquêtes] L'Art magique
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100778150
2 Commentaires
 

Francis Bouvet n'a jamais été psychiatre (à 16 ans!). Il se sert du papier à lettre d'André Bouvet (son père?). Il a en revanche été très lié aux milieux surréalistes.

H. Zerner

14/06/2010

Oui il s'agit d'une homonymie. André Bouvet neuropsychiatre qui écrit à Breton le 8/11/1955 (lettre du site) répondra à l'enquête sur l'art magique. Sa réponse est présente dans les deux éditions de l'Art magique d'A.B., en 1957 au Club français du livre et en 1991 chez Phébus/Adam Biro. > > Le seul Bouvet qui concerne le surréalisme est Francis Bouvet, né en 1929 à Paris et décédé dans la même ville en 1979 Peintre et créateur d'objets, il participe, fin 1945, à l'exposition "Surréalisme" à la Galerie des Éditions La Boétie de Bruxelles. Il rejoindra le groupe parisien dès le retour de Breton en France, en 1946, et sera parmi les invités de l'"Exposition Internationale du Surréalisme" à la galerie Maeght en 1947. Il collabore à la revue "Néon", la première revue surréaliste d'après-guerre. Du 25 juin au 10 juillet 1948, il participe à l'exposition COMME, à la Galerie Jean Bard à Paris, préfacée par Maurice Baskine et qualifiée, dans le carton d'invitation, de "Première Exposition Surréaliste des Physiologiquement Jeunes". En novembre 1948, Francis Bouvet est exclu du groupe pour "activités fractionnelles" en même temps qu' Alexandrian, Brauner, Jouffroy, Rodanski et Tarnaud. À partir de 1953 il abandonne toute activité créatrice pour se consacrer à l'édition.

Jean-Michel Goutier

29/10/2012