La Collection

Accueil > Œuvres > Le jeu de Marseille

Le jeu de Marseille

Projet de carte : Pancho Villa

Jeu

Auteur

Artiste Max Ernst

Descriptif

Carte de 1941 pour le jeu de Marseille. Crayon noir et de couleur sur papier.

Projet de carte : Pancho Villa. « Ce général mexicain (1878-1923) fut hors-la-loi dès l'âge de seize ans après avoir tué un homme qui voulait séduire sa sœur et tint le maquis jusqu'à la révolution de 1910. Il se joignit alors à Madero contre Porfirio Diaz[, militaire et homme d'État qui gouverna le Mexique d'une main de fer pendant 35 ans]. Son insubordination le fit condamner à mort par Huerta (1912), mais il réussit à se réfugier aux États-Unis, revint au Mexique après la mort de Madero (1913), soutint Carranza contre Huerta, puis se disputa avec Carranza et poursuiit sa carrière de révolté idéaliste et de justicier dans le Chihuahua, défiant même, grâce à la complicité de la population, une expédition américaine commandée par le général Pershing (1916).
» Après la chute de Carranza (1920), il fit sa soumission au gouvernement légal qui lui accorda une vaste ferme dans le Durango. C'est là qu'il fut assassiné trois ans plus tard.
» Il est, avec Emiliano Zapata, une figure légendaire de l'histoire du Mexique. » (in Le Jeu de Marseille, Autour d'André Breton et des Surréalistes à Marseille en 1940-1941, dir. Danièle Giraudy, Éd. Alors Hors du Temps-Musées de Marseille, Marseille, 2003.)

Expositions


- Musée d'Art moderne, New York, 1943.
- Paris, Musée national d'Art moderne, centre Georges-Pompidou, Paris-Paris, 1937-1957, 1981, rep. p. 85 du catalogue.
- Marseille, Centre de la Vieille Charité, La planète affolée, surréalisme, dispersion et influences, 1938-1986, 1986, rep. p. 65 du catalogue.
- Aix-en-Provence, Galerie d'art du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Sur les Quais, Marseille 190-1941, 1999, rep. s.p.
- Saragosse, Surrealistas : Exilio y Amistad, Varian Fry y los candidados al exilio, Marsella 1940-1941, 1999, rep. p. 44 du catalogue.
- Paris, Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, L'Art en guerre, France 1938-1947, De Picasso à Dubuffet, octobre 2012 - février 2013, rep. p. 79 du catalogue.

Bibliographie

- VVV, number 2-3, march 1943, rep.s.p. (version finale)
- XXe siècle, Le surréalisme I, nouvelle série, XXXVIe année, n° 42, juin 1974, rep.p. 153
- Martica Sawin, Surrealism in Exile and the Beginning of the New York School, Cambridge, Massachusettes, Massachusettes Institute of Technology, 1995, rep.p. 134-135
- Aix-en-Provence, Galerie d'Art du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, sur les quais, Varian Fry et les candidats à l'exil, Marseille 1940-1941, 1999, rep.s.p.
- Danièle Giraudy, Le Jeu de Marseille, Autour d'André Breton et des surréalistes à Marseille en 1940-1941, Marseille, Éditions Alors Hors du temps, Musée de Marseille, rep. p. 99.

Date de création1941
Date d'édition1941
Languesfrançais
Notes29,7 x 19,8 cm (11 5/8 x 7 3/4 in.) - Crayon noir et de couleur sur papier
Musée

Musée Cantini, Marseille : C.03.05.16

Modalité d'entrée dans les collections publiquesMusée Cantini, Marseille, don Aube et Oona Elléouët en mémoire de Varian Fry.
Crédit© ADAGP, Paris, 2005.
Vente Breton 2003Lot 4068
Mots-clés,
CatégoriesMusée Cantini, Marseille, Musées, Œuvres graphiques
Série[Jeux surréalistes] Jeu de Marseille
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100761140

Notice reliée à :

1 Œuvre
 
False

Le jeu de Marseille

-
Max Ernst

-
Ensemble de deux cartes de 1941 pour le jeu de Marseille. Crayon noir et de couleur sur calque et papier.
Une image, une notice descriptive, une bibliographie, des expositions, un musée.

[Jeux surréalistes] Jeu de Marseille