La Collection

Accueil > Œuvres > Le Miracle

Le Miracle

Retable, École mexicaine

Tableau

Descriptif

Huile sur toile représentant une opération chirurgicale, 1777.

Dans un ancien cadre noir et doré. On aperçoit un groupe de personnages assistant à une opération dans la partie gauche du tableau, dans la partie droite, un autel présentant des statues de la Vierge et un Christ en croix.

Porte en bas l'inscription dont la traduction est : « Ce monument de reconnaissance est offert par Dona Josefa Maldonado à... pour perpétuer le souvenir du bienfait... de l'opération que le chirurgien Don Pedro Maillé lui a fait subir le 25 avril 1777 - ablation d'un sein présentant six tumeurs cancéreuses - devant les personnes figurées ci-dessus.
« La plaie s'était parfaitement refermée le 25 juillet 1777 survinrent d'autres accidents dont elle mourut le vendredi 5 septembre à 3 heures de l'après-midi, donnant des signes manifestes de la protection de cette sainte image et de son salut. » [catalogue de la vente, 2003]


C'est lors de leur voyage au Mexique, d'avril à août 1938, que Jacqueline et André Breton rencontrèrent le photographe Manuel Alvarez Bravo ainsi que les peintres Diego Rivera et Frida Kahló chez lesquels ils séjournèrent. Rapidement liés d'amitié, ils découvrirent en leur compagnie l'art populaire et les peintures naïves du Mexique.
Rentré en France, André Breton décida d'organiser sans tarder une exposition réunissant des tableaux naïfs anciens des XVIIIe et XIXe siècles, des œuvres de Frida Kahló, des objets d'art précolombien, des photographies de Manuel Alvarez Bravo et des objets populaires mexicains dont il a pu dire : « Le Mexique avec ses splendides jouets funèbres s'affirme au reste de la terre d'élection de l'humour noir » (Préface de l'Anthologie de l'humour noir). Il dit aussi : « Les " objets funèbres ", tous originaires de la vallée de Mexico proprement dite, nous ramènent à ce goût aigu que marque le Mexique pour la mort (Catalogue de l'exposition de 1939, objets populaires).
Nous trouvons dans la partie de ses collections dispersée ici certains tableaux acquis lors de l'exposition dont il évoque l'ambiance mystérieuse et « cette lueur de vie qui persiste au-delà de la mort » (Ibidem, tableaux mexicains).
De tout cela Breton parle abondamment dans le catalogue qu'il rédigea pour l'exposition de chez Renou et Colle qui eut lieu du 10 au 25 mars 1939. Chaque thème exposé y est largement décrit. Le Mexique fut pour lui « Le lieu surréaliste par excellence » (Mark Polizzotti, André Breton, NRF, p. 517).

Bibliographie

Exposition : Paris, Galerie Renou & Colle, Mexique, 1939, (probablement) n°15 du catalogue, intitulé Retable, non reproduit

Labels alternatifsHuile sur toile à motif médical et religieux
Date de créationXIXe siècle
Languesfrançais
Notes65 x 93 cm (25 5/8 x 36 5/8 in.) - Huile sur toile
Provenancesl
Lieu(x) d'origineMexique
Vente Breton 2003Lot 3303
Mots-clésexpositions, Mexique, objet usuel, peinture, sacré ou religion, voyage
CatégoriesPeintures
Série1939, Mexique, galerie Renou et Colle
Permalinkhttp://www.andrebreton.fr/work/56600100747760