La Collection

Accueil > Œuvres > Poupée kachina Hopi

Poupée kachina Hopi

Arizona

Objet divers

Auteur

Artiste Inconnu

Descriptif

Ce danseur Kachina Hemis a très certainement été réalisé par les Hopi vers le tournant du XXe siècle.

Les Hopi sont, avec les Zuni, les Navajo et les Pueblo, les peuples les plus connus vivant dans le sud-ouest des États-Unis, principalement dans les États de l'Arizona et du Colorado. Descendants de la culture Anasazi, ancienne civilisation remontant au premier millénaire avant J.-C., ils vivent aujourd'hui dans des réserves. Ils tentent de préserver et de faire revivre leurs traditions ancestrales dans des villages fortifiés inclus dans des falaises.

Les poupées Kachina sont les objets les plus connus des Hopi. Elles figurent le panthéon de leur mythologie avec une multitude de dieux et de personnages.
Les Kachina sont utilisées lors de cérémonies au cours desquelles un véritable rôle théâtral leur est dévolu. Elles sont censées posséder les qualités et les défauts des êtres humains.

Le danseur Kachina Hemis porte un masque fait d'un demi-cylindre raccordé à une ample tableta. Au sommet, quatre demi-cercles polychromes symbolisant l'arc-en-ciel (ta'naka) que l'on retrouve peint au-dessus du masque. Des motifs stylisés de maïs et de floraison sont peints latéralement. Plus bas, des traits parallèles évoquant la pluie bénéfique aux cultures, pluie également symbolisée par deux motifs décrits de part et d'autre de plumules et duvet réunis à l'arrière de la tête en un petit élément compacte. Un baudrier est signifié sur le torse de couleur sombre, contrastant avec l'aspect clair du kilt. Les motifs ponctuant les avant-bras et l'abdomen sont liés à la notion d'amitié.

Le nom de ce kachina, Sio Hemis, rappelle son origine Zuni (Sio), le terme «hemis» étant peut-être à rapprocher du mot «humita», maïs.

Exposition

- Paris, Pavillon des Arts, La danse des Kachina - Poupées Hopi et Zuni dans les collections surréalistes et alentour, 1988, p. 81, une poupée, anciennement dans la collection Breton, aujourd'hui collection privée, très similaire.

Bibliographie

- Alain Jouffroy, « La collection André Breton », L'Œil, n° 10, octobre 1955, rep. p. 36
- Paris, Musée National d'Art Moderne/Centre Georges Pompidou, André Breton, La beauté convulsive, 1991, rep. p. 77 (photo Sabine Weiss, 1960, dans l'atelier)
- M.-E. Laniel-Le François, José Pierre, Jorge Camacho, Kachina des Indiens Hopi, Saint-Vit, Éditions Danièle Amez, 1992, rep. p. 261

Date de créationCirca 1850-1950
Languesfrançais
NotesHaut : 25 cm (9 7/8 in.) - Bois, polychromie rouge, verte, noire et blanche, plumes
Lieu d'origine
Musée

Musée d'Arts africains, océaniens, amérindiens, centre de la Vieille Charité, Marseille : 2003.1.2

Dimensions25,00 cm
Vente Breton 2003Lot 6204
Mots-clés, , ,
CatégoriesAmérique, Arts primitifs, Centre de la Vieille-Charité de Marseille, Musée d'Arts africains, océaniens, amérindiens de Marseille, Musées, Sud-Ouest (Hopi et Zuni)
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100745820