La Collection

Accueil > Œuvres > L'Affaire Aragon

Descriptif

Tract accompagné d'une déclaration de solidarité avec Louis Aragon à propos de son poème Front rouge.

Tract relatif à l'inculpation d'Aragon pour son poème « Front rouge », signé par Alexandre, Breton, Char, Crevel, Éluard, Malkine, Massot, Péret, Sadoul, Tanguy, Thirion, Unik. [catalogue de la vente, 2003]

Une déclaration de soutien à Louis Aragon, jointe au tract.

Ce sont des pièces historiques qui sont présentées ici, celles-mêmes qui précèdent immédiatement, et occasionnent jusqu'à un certain point, la rupture de Breton et Aragon en 1932. Le tract, L'Affaire Aragon, est accompagné d'une autre déclaration, sur le thème de la solidarité avec le poète — on sait qu'il avait été attaqué en justice pour son poème Front rouge. Ces pages d'Aragon avaient été publiées pour la première fois sous le titre « Le Front rouge » dans l'édition française de la revue Littérature de la révolution mondiale (Moscou), n° 1, 1er juillet 1931. Il était donc possible de les lire en France dès l'été 1931.

Cependant cette revue fut saisie par la police française en novembre 1931. Le texte ne sera repris par Aragon dans le recueil poétique Persécuté Persécuteur que plus de six mois après, car ce livre, achevé d'imprimer le 25 octobre 1931, aux Éditions surréalistes, qui étaient normalement diffusées par José Corti, ne fut, en raison de cette saisie, distribué effectivement chez les libraires qu'au printemps 1932.

Mais la logique du parti communiste voulait que Louis Aragon refusât le soutien de ses camarades surréalistes ; ce qu'il fit, non sans peine apparemment ; en récusant cette défense, il rompt définitivement avec son ancienne « famille », au profit d'une nouvelle, dans laquelle il restera près de quarante ans, jusqu'à une ultime rupture au début des années 1970. [Gilles Mioni, site André Breton, 2011]

 

 

Bibliographie

Front rouge, dans une version écourtée de 4 vers omis par Aragon dans toutes les éditions postérieures à celle de Moscou, in Œuvres poétiques complètes d'Aragon, t. 1, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, p. 493-502.

L'Affaire Aragon, in extenso, in Œuvres Complètes d'André Breton, t. 2, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1992, p. 29-39.

Tracts surréalistes et déclarations collectives, tome 1, 1922-1939, présenté et commenté par José Pierre, Éric Losfeld, collection Le terrain Vague, 1980, p. 459-465.

 

La transcription de ce tract sur le site de Mélusine

Date de créationsd
Notes bibliographiques

Paris, s.é., 1932. Trois feuillets in-8°

Date d'édition1932
Éditionédition originale
Languesfrançais
Notesimp. - rouge sur papier crème
Référence1522000
Mots-clés, , ,
CatégoriesTracts et déclarations collectives
Série[Archives] Dossier A.A.E.R./A.E.A.R
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100603150

Notice reliée à :

4 Œuvres
 
False

Autour d'un poème

-
Maxime Alexandre, Pierre Unik

Suite à l'affaire Aragon et le libelle d'André Breton Misère de la poésie Maxime Alexandre et Pierre Unik tentent de prendre en compte les exigences du PCF et les impératif du Surréalisme. Les 4 pages de leur tract.

False

Certificat

-
Paul Éluard

Tract célèbre signé par Paul Éluard, une charge violente contre Louis Aragon. L'image représente le recto du tract.

False

Misère de la poésie

-
André Breton

Libelle écrit par André Breton à la suite de l'affaire Aragon.
Trois images dont une coupure de presse, accompagnées d'une notice descriptive, d'un lien.

False

Paillasse !

-
Auteurs divers

-
Paillasse ! (fin de l'affaire Aragon), après deux ans d'atermoiements dont les détails sont racontés dans ce texte, cette déclaration commune parue en mars 1932 vaudra aux surréalistes quelques mois d'attente avant de pouvoir intégrer l'AEAR.

[Archives] Dossier A.A.E.R./A.E.A.R