La Collection

Accueil > Œuvres > Masque Hopi

Masque Hopi

Arizona

Objet divers

Auteur

Personne citée Julius Carlebach
Artiste Inconnu

Descriptif

Masque constitué d'une pièce de cuir plié, fendu et peint.

Ce masque est constitué d'une pièce de cuir pliée. La bouche rapportée est peinte en rouge pour les lèvres. Les dents taillées en triangles sont peintes en blanc. Les yeux sont traités en deux fentes rectangulaires. Au sommet du masque, un bouquet d'herbes nouées forment un toupet.

Chakwaina est un guerrier, héros de la mythologie hopie. Souvent décrit comme un dieu, il apparaît pour la première fois vers 1730 parmi le clan Asa du peuple Zuni dans le village de Sichomovi (colline des Fleurs), dans la région de First Mesa (Arizona). Pourtant, il semblerait que les origines de Chakwaina s'inscrivent bien plus tôt et ailleurs, dans les villages Keresan du Rio Grande. D'après les expéditions espagnoles dans la région Sud-Ouest des Etats-Unis, Chakwaina représenterait en effet parfois Esteban le Maure, qui a guidé le frère Marcos de Niza vers l'Eldorado légendaire de Cibola.

Chakwaina est un ancêtre du clan Asa (Mustard Clan). Le guerrier porte deux séries de bandes horizontales sur son corps préalablement peint en noir, une large encolure jaune qui couvre les épaules, ainsi que deux lanières croisées sur les épaules. Comme tous les guerriers Kachinas, il porte le kilt traditionnel, l'insigne cérémoniel et une peau de renard. Les avant-bras et les jambes sont teints en jaune. A portée de main, une gourde est suspendue à sa ceinture, tandis que de l'autre main, il tient un arc et ses flèches. Chakwaina se montre pendant les danses kivas, en janvier, et dans les cérémonies pamuyas de First Mesa. [Anthony JP Meyer, 2015]

 

Expositions

- Paris, Musée National d'Art Moderne/Centre Georges Pompidou, André Breton, La beauté convulsive, 1991
- Paris, Pavillon des Arts, La danse des Kachina - Poupées Hopi et Zuni dans les collections surréalistes et alentour, 1998, n° 2, rep. p. 48
- Paris, Musée National d'Art Moderne/Centre Georges Pompidou, La Révolution surréaliste, 2002
- Düsseldorf, K20 Kunstsammlung Nordrhein - Westfalen, Surrealismus, 1914 - 1944, 2002

 

Bibliographie

- Le théâtre dans le monde ? Le masque au XXe siècle, Institut international du Théâtre avec le concours de l'Unesco, vol. X, rep n° 1, p. 4.
- Paris, Musée National d'Art Moderne/Centre Georges Pompidou, André Breton, La beauté convulsive, 1991, rep. p. 376

 

Références

- E. Genste, E. Micler, 100 masques pueblos, des Indiens Hopis, Zunis, Lagunas..., Somogy, Paris, 2013, p. 88, 128-131
- Annual Report of the Bureau of American Ethnology to the Secretary of the Smithsonian Institution n° 21, 1899-1900, Wahington D.C.

 

Languesfrançais
Notes

- Haut : 18 cm (7 1/8 in.)
- Cuir, pigments noirs, rouges et blancs, fibres végétales
- Collée à l'intérieur du masque, une étiquette imprimée de la galerie Carlebach indique : "Guaranted Genuine Antique/ Julius Carlebach Inc./ 943 [barré à l'encre puis] 937, Third Av., New York City/ PL 3-2994".
Dans le coin extérieur du masque, désormais plié vers l'arrière, un numéro d'inventaire peint en blanc : 22194NE. Ce numéro est repris au recto d'une étiquette suspendue à l'intérieur, au verso de laquelle l'inscription "hopi indian" précise l'origine du masque.

ProvenanceJulius Carlebach gallery, New York, circa 1942 ou après
Lieu(x) d'origineHopi, Arizona, Amérique du Nord
Modalité d'entrée dans les collections publiquesColl. part.
Dimensions18,00 cm
Créditcliché M. Gurfinkel, Paris © Galerie Meyer - Oceanic Art, Paris
Vente Breton 2003Lot 6185
Mots-clésArizona, Indiens d'Amérique, masque, matériaux organiques, objet cérémoniel
CatégoriesAmérique, Arts primitifs, Sud-Ouest (Hopi et Zuni)
Série1991, La Beauté convulsive, centre Pompidou
Permalinkhttp://www.andrebreton.fr/work/56600100555690