La Collection

Accueil > Œuvres > Le Théâtre Alfred Jarry et les Surréalistes

Le Théâtre Alfred Jarry et les Surréalistes

Archives & papiers divers

Auteur

Auteur Robert Aron
Personnes citées Maxime Alexandre, Paul Claudel, Lucie Prenant, August Strindberg, Antonin Artaud, André Breton, Alfred Jarry

Descriptif

Le théâtre « Alfred Jarry », dirigé par Robert Aron et Antonin Artaud, donne en 1928 une représentation du Songe de August Strindberg, à laquelle les surréalistes entendent s'opposer ; confrontés à la menace de vingt ou trente perturbateurs décidés à empêcher la représentation, les deux hommes font intervenir la police, ce que leurs adversaires voient comme une preuve de déshonneur ; Robert Aron s'en justifie ici dans une lettre publique où il dénonce à son tour l'« activité puérile » des surréalistes, et où il se dit « décidé à ne pas pardonner à André Breton de [l']avoir réduit à la plus compromettante équivoque ».
Ces actions violentes, bien dans l'esprit des années 1920 et de l'héritage Dada, se perpétueront de loin en loin jusqu'au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale.

Date de création10-juin-28
Notes bibliographiquesDouble feuillet in-4°.
Vente Breton - Lot n° 1602.
Date d'édition1928
Languesfrançais
Notesimp. - noir sur papier beige
Référence1550000
Mots-clés, ,
CatégoriesTracts et déclarations collectives
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100547150