La Collection

Accueil > Œuvres > Sommeil de Robert Desnos du 27 octobre 1922

Descriptif

Rrose Sélavy s'exprime par la bouche et les dessins de Robert Desnos endormi, répondant aux questions de Benjamin Péret, Simone Kahn, André Breton, dans ce sommeil du 27 octobre 1922.

Quelques jeux de mots ouvrent cet ensemble date du 27 octobre (« latinité / la trinité »), reprenant comme souvent des motifs religieux une suite de formules tournant autour de la figure de Rrose Sélavy pousse ensuite la provocation un peu plus loin : « Rrose Sélavy glisse le cœur de Jésus dans le jeu des Crésus », un conseil aux catholiques suggérant d'attendre « le jour de la foi » pour par la mort « jouir de la faulx »... Les jeux de mots contaminent ensuite des figures amies, les égratignant au passage - ainsi Vitrac assimilé au «trac» de son «vit»... Cravan, Vaché, Breton apparaissent ainsi, celui-ci représenté en buste, environné d'ampoules. Breton ? C'est ce qu'indique une note au verso du dessin, mais l'observateur attentif ne peut manquer de remarquer la ressemblance du portrait avec Desnos lui-même, bien plus qu'avec son ami. Sade occupe la dernière série de notes, dans une amorce de dialogue où apparaît aussi la figure révolutionnaire de Théroigne de Méricourt. Comme le fera Breton dans le premier Manifeste du surréalisme, Desnos endormi esquisse ici une généalogie.

Premiers sommeils hypnotiques, 27 octobre 1922.
- 6 pages autographes au crayon noir, de la main de Breton, Desnos, Simone Kahn et Péret, de jeux de mots et de jeux surréalistes :
« Rrose Sélavy glisse le cœur de Jésus dans le jeu des Crésus.
» Au fond d'une mine, Rrose Selavy prépare la fin du monde.
» La jolie sœur disait : " Mon droit d'aînesse pour son doigt, Ernest. "
» Tu dis cela d'un ton mal assuré, Vitrac, aurais-tu le trac comme ton vit ?
- 2 dessins originaux de Robert Desnos, le premier titré au verso par Breton « Portrait de Breton » représentant une tête d'homme à lunettes, entouré d'éléments chers à Desnos : bateau, cœur percé, etc. (24 x 32 cm).
Le second dessin, abstrait, est titré : « Mort de Cravan. » (24 x 32 cm)

Date de création27-oct.-22
Date d'édition1922
Languesfrançais
NotesMs et Ds - crayon noir
Bibliothèque

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT 161

Modalité d'entrée dans les collections publiquesBibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris, don Aube et Oona Elléouët
Référence53000
Vente Breton 2003Lot 2026
Mots-clés, ,
CatégoriesBibliothèque littéraire Jacques-Doucet, Bibliothèques, Manuscrits, Manuscrits des membres du groupe
Série[Manuscrits] Sommeils
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100504830