La Collection

Accueil > Œuvres > Notes préparatoires à L'art magique

Notes préparatoires à L'art magique

Manuscrit

Auteur

Auteur André Breton
Personnes citées Henri-Corneille Agrippa, Albrecht von Bollstädt, dit Albert le Grand, Irène Allier, Albrecht Altdorfer, Assourbanipal, Jacob Boehme, Hyeronimus Bosch, Père Bouvier, Pierre Bruegel l'Ancien, Cagliostro, Cardan, A. Castiglioni, Louis Chochod, Cimabue, Codrington, G. Conteneau, Dante, Dennett, Digby, Duccio, Démocrite, Epiménide, Jean Fouquet, Charles Fourier, Pierre Francastel, James George Frazer, Giotto, Mathias Grünewald, Stanislas de Guaita, Jean Herbert, Hewitt, Hyon de Lerne, Junetin, Hermann Keyserling, Jean de La Bruyère, A. Lang, Lao-Tseu, Walter Lehmann, Lancelot Lengyel, François Lexa, Loisy, Lubbock, G.-H. Luquet, Lucien Lévy-Bruhl, André  Malraux, Alberto Martini, Masaccio, Marcel Mauss, Joseph Maxwell, Maître de Moulins, Jean-Baptiste Morin de Villefranche, Nostradamus, Friedrich von Hardenberg, dit Novalis, Gérard Encausse, dit Dr Papus, Piero di Benedetto de Franceschi, dit Piero della Francesca, Pisanello, Jan Pollack, Pythagore, Joséphin Péladan, dit Sâr Mérodack Joséphin Péladan, Arthur Rimbaud, Francesca di Rimini, Ritter, Auguste Rodin, Jérôme A. Rony, Christian Rosenkreutz, Ruggieri, de Saint-Germain, Michel Scot, Charles Sterling, Emmanuel Swedenborg, Paul-Jean Toulet, Paolo Uccello, Hubert et Jean Van Eyck, Jean-Baptiste Van Helmont, Vanini, Verrocchio, Arnaud de Villeneuve, Léonard de Vinci, Robert Will, Konrad Witz, Theodor-Wilhelm Danzel, Marcel Duchamp, Raymond Lulle, Alphonse-Louis Constant, dit Eliphas Lévi, Claude Lévi-Strauss, Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim, dit Paracelse

Descriptif

Même si le soutien attentif de Gérard Legrand l'a sans doute considérablement aidé, Breton a mis près de quatre ans pour préparer L'Art magique, sans doute le travail le plus ambitieux qu'il ait jamais entrepris : cette autre somme qu'est Le Surréalisme et la peinture, en effet, se constitue peu à peu, par ajouts successifs, composés au fil des occasions. L'Art magique, au contraire, est envisagé d'emblée comme un tout, et comme un travail scientifique. Les chercheurs trouveront ici, sous la forme d'un cahier de notes manuscrites, les fondations d'un travail méticuleux, ramenant des informations historiques qui permettront à Breton de composer un parcours complet de la notion de magie, qui est aussi une relecture de ses propres goûts esthétiques : l'art primitif, en particulier, est abordé à travers le prisme de l'érudition, du savoir positif, et non plus seulement de ses capacités d'évocation.

Manuscrit autographe, (1957)
Notes ayant servis à la préparation de L'Art magique, cahier autographe à spirale in-8° de 37 pages autographes à l'encre et au stylo à bille de couleurs de notes pour la préparation de L'Art magique: «En dépit des archéologues et de leur tératologie, en dépit des instituteurs qui pensent que les chefs-d'œuvres sont faits pour enseigner la botanique ou l'histoire de France, les musées ne sont pas un objet de la connaissance, mais un motif d'exaltation. P.J. Toulet»
Date de création1957
Notes bibliographiques37 pages autographes d'un cahier à spirale in-8°
Languesfrançais
NotesMs - encres bleue, noire, rouge et verte
Bibliothèque

Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris : BRT 117

Référence1301000
Mots-clésenquêtes et questionnaires
Série[Enquêtes] L'Art magique
Permalinkhttp://www.andrebreton.fr/work/56600100442310