La Collection

Accueil > Œuvres > Photomaton

Photomaton

S. Muzard

Photographie

Auteur

Personne citée Suzanne Muzard, ép. Cordonnier
Photographe non identifié

Descriptif

Portrait photomaton de Muzard réalisé vers 1929 pour encadrer le tableau de Magritte Je ne vois pas la femme cachée dans la forêt.

Photographie faisant partie des photomatons utilisés par André Breton pour encadrer le tableau de Magritte Je ne vois pas la femme cachée dans la forêt reproduit dans La Révolution surréaliste n°12 du 15 décembre 1929. Est représenté : Suzanne Muzard.

Expositions


- La subversion des images : Paris (France), Musée national d'art moderne, 23 septembre 2009-11 janvier 2010 // Winterthour (Suisse), Fotomuseum Winterthur, 26 février 2010-23 mai 2010 // Madrid (Espagne), Instituto de Cultura/ Fundacion Mapfre, 11 juin 2010-12 septembre 2010

- Derrière le Rideau - l'Esthétique du Photomaton : Lausanne (Suisse), Musée de l'Elysée Un musée pour la photographie, 17 février 2012-20 mai 2012 // Bruxelles (Belgique), Centre culturel du Botanique, 28 juin 2012-26 août 2012 // Vienne (Autriche), KunstHausWien, 11 octobre 2012-13 janvier 2013

Bibliographie

- Paris, Musée national d'art moderne/ Centre Georges Pompidou, La Subversion des images: Surréalisme, photographie, film, 2009, rep.p. 53

Date de création1929
Languesfrançais
NotesÉpreuve gélatino-argentique
5,2 x 3,8 cm
Musée

Musée national d'Art moderne, Centre Pompidou, Paris : AM 2003-288(8)

Crédit© G. Meguerditchian/Centre Pompidou, MNAM-CCI
Référencelot_5265_10
Mots-clésphotographie, photomaton, portraits, revues, révolution surréaliste
CatégoriesMNAM, centre Pompidou, Photographies, [Photos] 1924-1930
Série2009-2010, Subversion des images, centre Pompidou
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100435890