La Collection

Accueil > Œuvres > Talisman

Talisman

figurant le soleil et la lune ainsi que deux personnages les bras levés

Objet divers

Auteur

Artiste Maurice Fourré, non identifié

Descriptif

Talisman en bronze d'inspiration populaire ou, selon Maurice Fourré qui l'a offert à Breton, "précolombienne". Non daté.

Objet offert à André Breton par Maurice Fourré en 1950. D'inspiration populaire ou plutôt, comme le disait Maurice Fourré, « précolombienne », cet objet est orné d'une lune et d'un soleil stylisés, et de deux personnages qui lèvent les bras pour invoquer l'astre du jour.
Maurice Fourré a offert ce talisman à André Breton, ainsi que deux autres similaires, en bronze également, l'année de la parution de son roman, La Nuit du Rose-Hôtel. Le roman est édité par Breton dans la collection « Révélation » qu'il dirige alors chez Gallimard. Faute du succès requis, la collection s'éteint après le premier titre. « Je n'ai jamais cessé de porter sur moi, pour tout talisman, le petit bronze dont vous m'avez fait présent, celui où un petit fouleur de lune, au pourpoint à sept côtes, brandit le soleil » [André Breton à Maurice Fourré, dans une lettre de 1955 citée par J.-M. Goutier in Je vois, j'imagine]
« Maurice Fourré offrit à André Breton trois petites figurines en bronze dans les conditions précisées dans ce bulletin [Fleur de lune n°1, 1998]. Breton conféra aussitôt à l'une d'elles des fonctions magiques, propitiatoires et ne s'en sépara plus. Il la désigna comme un "petit fouleur de lune" brandissant la lumière.
» D'où venaient ces figurines, par qui et quand furent-elles fabriquées ? Par un modeste médailliste local produisant en grande série de pieuses breloques ? Ou étaient-ce des babioles votives venues d'Afrique et/ou des Antilles via la traite négrière ? Des souvenirs d'une exposition coloniale ou universelle ?… Leur caractère magique originel ne semble pas faire de doute et, moulées en bronze, elles semblent avoir été conçues pour durer. Elles devaient présenter une certaine rareté pour que Fourré juge bon de les offrir, et que Breton en choisisse une comme fétiche quotidien. L'élue au rang de porte-bonheur intime représentait donc un petit génie piétinant la lune et brandissant la lumière. Le choix fait par Breton de cet esprit mythologique ne surprendra pas. On sait que le symbolisme du soleil se manifeste en corrélation avec celui de la lune : la lumière et la vie, le temps et l'immortalité, les rythmes biologiques, la fécondité, l'amour, la connaissance, etc. La lune est ici piétinée, peut-être parce que selon la légende, la lune ment. La divinité tutélaire de ce talisman pouvait présider à sa destinée, pour toutes ces raisons, et d'autres encore, propres à l'auteur de L'Art Magique. Fourré en eut le pressentiment, et, ce petit cadeau fait à Breton ne relève pas seulement d'une reconnaissance de pure politesse d'un auteur à son préfacier. Elle témoigne d'une relation plus intime, intuitive, discrète, affective, vite mais durablement nouée pendant leur courte relation littéraire en 1949-1950.
» Fourré n'oublia pas son geste, ni surtout la lettre de remerciements dans laquelle Breton désignait l'amulette comme "un petit fouleur de lune", expression promise à un avenir certain… Bien des pirouettes verbales peuvent être exécutées par homophonie autour du mot "fouleur". Mais plus simplement, prononcez follement ce mot, le fou saute en l'air, et il nous reste la "fleur". Plus de (h)ou(x) qui pique et fane ; rien que fleur qui luit et croît. Fleur de Lune, en effet, devait être le titre d'un futur ouvrage que préparait Fourré, ce jongleur de mots. [...] » (Alain Tallez, La magie du "petit fouleur de lune" devenu "fleur de lune")

Exposition

- Cahors, Musée de Cahors Henri-Martin, La Maison de verre, André Breton, initiateur découvreur, 20 septembre - 29 décembre 2014

Bibliographie

- Musée de Cahors Henri-Martin, La Maison de verre André Breton initiateur découvreur, Paris, Éditions de l'Amateur, 2014

Date de créationsd
Languesfrançais
NotesBronze
16.5 x 8 cm
ProvenanceDon de Maurice Fourré en 1950
Lieu(x) d'originesl
Dimensions8,00 x 16,50 cm
Mots-clésart brut ou naïf, magie, objet usuel
CatégoriesArts populaires, Objets magiques, Objets naturels et trouvailles, Objets singuliers
Série2014, La Maison de verre, Musée de Cahors
Permalinkhttp://www.andrebreton.fr/work/56600100401430

À voir aussi

1 Œuvre
 
False 56600100565870_1

sans titre

-
André Breton

-
Crayon noir au dos d'une enveloppe adressée à André Breton par la Cinémathèque française en 1954.
Une image, une notice descriptive, une bibliographie.

[Manuscrits d'AB] classeur Dessins d'André Breton