La Collection

Accueil > Œuvres > Enfin Jean Benoît nous rend le grand cérémonial

Enfin Jean Benoît nous rend le grand cérémonial

Manuscrit

Auteur

Auteur André Breton
Personnes citées Jean Benoît, Maurice Blanchot, Pierre Klossowski, Man Ray, Donatien Alphonse François de Sade, Georges Bataille, André Breton

Descriptif

Canadien d'origine, Jean Benoît s'impose définitivement au sein du groupe surréaliste de Paris en 1959, lorsquœil montre enfin au public le costume et le rituel qu'il a créés près de dix ans auparavant et intitulés « Exécution du testament du marquis de Sade ». C'est là le « grand cérémonial » évoqué par Breton dans ce beau texte, dont ses archives contiennent plusieurs versions. Il est complété par un bref communiqué, « Dernière heure », écrit au lendemain de la « performance » du Québecois.

Manuscrit autographe signé de premier jet titré et signé avec ratures et corrections par André Breton au verso du papier en-tête d'Eros, de ce texte paru sous ce titre dans le catalogue de l'exposition E.R.O.S. (2 pages in-4°).
«Il y a des testaments qui sautent les murs pour aller chavirer dans les yeux des loups, lesquels ne se montrent plus guère dans nos campagnes»...
« Laissez passez le Marquis de Sade tel qu'en lui-même est réinvesti de tous ses pouvoirs par Jean Benoît»
(Catalogue E.R.O.S. pages 58 à 61)

Hommage de Fernando Arrabal à Jean Benoit

Date de création1959
Languesfrançais
NotesMs - encre bleue
Référence826000
Mots-clés
Série1959-1960, [E.R.O.S.]
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100393200