La Collection

Accueil > Œuvres > A propos des poèmes de Magloire-Saint-Aude, parus dans La clé des champs

A propos des poèmes de Magloire-Saint-Aude, parus dans La clé des champs

Manuscrit

Auteur

Auteur André Breton
Personnes citées Stéphane Mallarmé, Gérard de Nerval, Maurice Scève, Guillaume Apollinaire, Clément Magloire, dit Magloire-Saint-Aude

Descriptif

Magloire-Saint-Aude, poète rare et dédaigneux - comme jadis certaine confession signée de Breton : tel est le bénéficiaire, encore trop mal connu malgré les efforts de son préfacier, de ce petit texte qui sera repris dans La Clé des champs, accompagné de la quinzaine de vers annoncés dans la phrase liminaire. Breton salue chez le poète haïtien l'exception d'une retenue se distinguant nettement de toute la poésie française - c'est-à-dire francophone - contemporaine.

Manuscrit autographe, (1947)
1/2 page in-4° manuscrite et titrée par Breton, d'un texte publié dans Le Figaro littéraire du 13 septembre 1947 dans lequel Breton rend hommage à Magloire-Saint-Aude, poète haïtien rencontré en décembre 1945, au début de son séjour à Haïti.
Ratures et corrections.
«On cherche qui, depuis le Sphinx, eût dans de telles limites réussi à arrêter le passant. Dans la poésie française, parfois Scève, Nerval, Mallarmé, Apollinaire... Mais vous savez bien que tout est beaucoup trop lâché aujourd'hui. Il y a une seule exception: Magloire-Saint-Aude.»
(La Pléiade, Tome III, La Clé des champs, page 766 et notes pages 1375 et 1376)

Date de création1947
Languesfrançais
NotesMs - encre noire
Référence561000
Série[Manuscrits d'AB] Manuscrits divers
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100387080