La Collection

Accueil > Œuvres > Gant de femme en bronze

Gant de femme en bronze

Sculpture

Auteur

Personne citée Lise Deharme

Descriptif

Ce gant a appartenu à Lise Deharme qui l'a offert à Breton pour illustrer Nadja.

Moulage en bronze à patine brune d'un gant de femme mi-long, en cuir d'agneau très souple, avec piqures et surpiqures sellier et deux œillets au niveau du poignet. Main droite.

Bronze à patine brune, sd [circa 1900].
Ce gant, prêté par Lise Deharme à André Breton afin d'illustrer Nadja, a ensuite été offert par celle-ci à l'écrivain.
« Je me souviens aussi de la suggestion en matière de jeu faite un jour à une dame, devant moi, d'offrir à la "Centrale surréaliste", un des étonnants gants bleu ciel qu'elle portait pour nous faire visite à cette "Centrale", de ma panique quand je la vis sur le point d'y consentir, des supplications que je lui adressai pour qu'elle n'en fît rien. Je ne sais ce qu'alors il put y avoir pour moi de redoutablement, de merveilleusement décisif dans la pensée de ce gant quittant pour toujours cette main. Encore cela ne prit-il ses plus grandes, ses véritables proportions, je veux dire celles que cela a gardées, qu'à partir du moment où cette dame projeta de revenir poser sur la table, à l'endroit où j'avais tant espéré qu'elle ne laisserai pas le gant bleu, un gant de bronze qu'elle possédait et que depuis j'ai vu chez elle, gant de femme aussi, au poignet plié, aux doigts sans épaisseur, gant que je n'ai jamais pu m'empêcher de soulever, surpris toujours de son poids et ne tenant à rien tant, semble-t-il, qu'à mesurer la force exacte avec laquelle il appuie sur ce quoi l'autre n'eût pas appuyé. » André Breton (Nadja, Œuvres complètes I, Gallimard, Paris, 1988, p. 679). Localisation : sur le bureau [catalogue de la vente, 2003]

Il existe à ce jour sept exemplaires recensés de cette sculpture, outre celui-ci. Un dans la collection Arturo Schwarz, un dans une œuvre d'Alan Glass visible au musée d'Art moderne de la Ville de Paris, et un dans une collection privée.

Deux exemplaires argentés ont été recensés : l'un ayant appartenu à Jean Marais, vendu le 26 mars 2014 chez Sothebys, l'autre provenant de la collection Andrée Putman dispersée le 28 juin 2013.

Les 22 novembre 2017 et 20 juin 2018, deux gants de même facture, tous deux en bronze mais l'un recouvert d'une laque écaillée à "deux tons de brun", ont été vendus aux enchères à l'hôtel Drouot. [site André Breton, 2014, 2018]

 

Expositions

- André Breton, La beauté convulsive, Musée National d'Art Moderne / Centre Georges Pompidou, Paris, 1991.
- El objeto surrealista, IVAM Centre Julio Gonzalez, Valence, 1997-1998, rep. p. 33.
- La révolution surréaliste, Musée National d'Art Moderne / Centre Georges Pompidou, Paris, 2002 p. 441.
- Surrealismus, 1914-1944, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen, Düsseldorf, K20, 2002, p. 463.
- Dada e surrealismo riscoperti, Complesso Monumentale del Vittoriano, Rome, 2009-2010, (autre exemplaire d'un gant identique).
- Cahors, Musée de Cahors Henri-Martin, La Maison de verre, André Breton, initiateur découvreur, 20 septembre - 29 décembre 2014

 

 

Bibliographie

- André Breton (Édition de Marguerite Bonnet avec la collaboration de Philippe Bernier, Étienne-Alain Hubert et José Pierre), Nadja, Œuvres complètes, tome I, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1988, p. 679
- André Breton, La beauté convulsive, Musée National d'Art Moderne / Centre Georges Pompidou, Paris, 1991, rep. p. 277
- Dada e surrealismo riscoperti, Complesso Monumentale del Vittoriano, Rome, 2009-2010, rep. p. 234
- Musée de Cahors Henri-Martin, La Maison de verre André Breton initiateur découvreur, Paris, Éditions de l'Amateur, 2014, rep. p. 26

Date de créationcirca 1900
Languesfrançais
Notesbronze
ProvenanceCadeau de Lise Deharme
Lieu d'origine
Musée

BRT MOA 185 (cote ancienne BRT OA 224)

Modalité d'entrée dans les collections publiquesDon Aube et Oona Elléouët à la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet, Paris, 2003, dépôt au Centre Pompidou, 2015
Dimensions20,00 x 2,00 x 10,00 cm
Poids576,00 grammes
Vente Breton 2003Lot 3189
Mots-clés, ,
CatégoriesBibliothèque littéraire Jacques-Doucet, Bibliothèques, MNAM, centre Pompidou, Musées, Objets naturels et trouvailles, Objets singuliers
Série1991, La Beauté convulsive, centre Pompidou, 2014, La Maison de verre, Musée de Cahors
ExpositionAndré Breton, La Beauté convulsive
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100364440

Notice reliée à :

1 Œuvre
 
False

Les Gants

-
Emmanuel Rudzitsky, dit Man Ray

Photographie prise par Man Ray vers 1930.
Deux images, une notice descriptive à compléter.