La Collection

Accueil > Œuvres > La maison de Mozart (ville basse)

La maison de Mozart (ville basse)

Arts Graphiques

Auteur

Artiste Victorien Sardou

Descriptif

Eau-forte réalisée aux environs de 1858. Considérée comme la première gravure automatique.

Eau-forte titrée et signée dans la planche Victorien Sardou médium. Porte les mentions « Bernard Palissy » et « Mozart » également dans la planche. Bréhier Imp.

L'auteur du très populaire Madame Sans-Gêne communiquait avec les esprits de l'au-delà et en particulier avec Bernard Palissy et Mozart. Ces fréquentations spirites lui dictent dessins et gravures automatiques : entraîné par les forces occultes, l'artiste-médium s'exécute.

Interpellé, André Breton présente cette planche, première gravure automatique, en frontispice de son article : « Le message automatique », in Minotaure, N°3-4, Paris, 1933. André Breton insiste sur la « rapidité inouïe » avec laquelle « toutes les parties sont ainsi commencées et continuées à la fois, sans qu'aucune soit achevée avant d'en entreprendre une autre. Il en résulte au premier abord un ensemble incohérent, dont on ne comprend le but que lorsque tout est terminé ».

L'eau-forte de la collection André Breton La Maison de Mozart dans Jupiter est parue pour la première fois dans la Revue Spirite en 1858.

Date de création1858
Date d'édition1858
Languesfrançais
Notes39,2 x 46,3 cm (15 1/2 x 18 1/4 in.) - Eau-forte en noir sur papier mince de type Chine
Vente Breton 2003Lot 4236
Mots-clésarts graphiques, divination
CatégoriesŒuvres graphiques
Permalinkhttp://www.andrebreton.fr/work/56600100316800

À voir aussi

2 Œuvres
 
False
False 56600100456791_1