La Collection

Accueil > Œuvres > Projet d'autel pour l'exposition à la galerie Maeght

Projet d'autel pour l'exposition à la galerie Maeght

Dessins

Auteur

Artiste Henri et No Seigle

Descriptif

Dessin pour un projet d'autel consacré à André Breton et présenté à l'exposition « Le surréalisme en 1947 » à la galerie Maeght.

Inscrit au dos : Seigle Taupe étoilée.

Dans la lettre d'invitation aux participants à l'exposition « Le surréalisme en 1947 » (texte du 12 janvier 1947), André Breton présentait son projet de réalisation de cette entreprise :
« Les aspirations surréalistes, aussi bien poétiques que plastiques, doivent, dans l'exposition de 1947, pouvoir s'exprimer simultanément, leur commune mesure étant cherchée du côté d'un MYTHE NOUVEAU à traduire, dont on peut d'ailleurs considérer qu'il existe aujourd'hui à l'état embryonnaire ou latent.
La structure générale de l'exposition répondra au souci primordial de retracer les étapes successives d'une INITIATION, dont le passage d'une pièce dans l'autre sous-entendra la graduation. »
Alors qu'au rez-de-chaussée, une rétrospective intitulée « Les surréalistes malgré eux » allait rassembler des œuvres d'artistes présurréalistes (Bosch, Arcimboldo...) et d'artistes ayant cessé de graviter dans l'orbite du surréalisme (Chirico, Picasso, Masson, Dalí,...), la visite des salles du premier étage devait constituer une épreuve initiatique. Après avoir parcouru LA SALLE DES SUPERSTITIONS ainsi que la salle avec des rideaux de pluie multicolores, après avoir dépassé, sans les déranger, les joueurs de billard, le visiteur allait atteindre la salle divisée en octogones, dont chaque alvéole octogonale allait être consacrée a « un être, une catégorie d'êtres ou un objet SUSCEPTIBLE D'ÊTRE DOUÉ DE VIE MYTHIQUE et auquel on aura élevé un "autel" sur le modèle des cultes païens ».
Les participants étaient invités à soumettre aux organisateurs « des textes d'INSCRIPTIONS à introduire dans chaque case ainsi que des schémas de dessins pouvant être exécutés sur le sol au pied de chacun des "autels" ».
Le Condylure (ou Taupe étoilée des vieux auteurs : star nosed mole), une des douze catégories mythiques énumérées par Breton, épousait le signe du Scorpion et sa signification était liée aux « vertus astrales des éléments, des semences, les chaînes d'harmonie ».
Breton confia la présentation de l'«autel» lui étant consacré aux Seigle.
Ces œuvres sont des projets d'autel soumis par les Seigle à l'avis des organisateurs de l'exposition « Le surréalisme en 1947 » et destinés à la réalisation de la salle aux alvéoles octogonales.

 

Exposition

- Paris, Galerie Maeght, Le surréalisme en 1947, exposition internationale du surréalisme présentée par André Breton et Marcel Duchamp, p. 120-121 (étiquette au dos)

 

Bibliographie

- Adam Biro, René Passeron, Dictionnaire général du surréalisme et de ses environs, Fribourg, Office du Livre S.A., 1982, p. 379

Date de créationVers 1947
Date d'édition1947
Languesfrançais
Notes39 x 35 cm et un rabat de 39 x 19 cm (15 3/8 x 13 3/4 in. and 15 3/8 x 7 1/2 in.) - Encre noire et marron sur papier calque
Crédit© ADAGP, Paris, 2005.
Vente Breton 2003Lot 4414
Mots-clés,
CatégoriesŒuvres graphiques
Série1947, Exposition internationale du Surréalisme
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100257270

Notice reliée à :

2 Œuvres
 
False

Taupe étoilée

-
Henri et No Seigle

-
Gouache et encre sur papier marouflée sur toile des artistes Henri et No Seigle datée de 1947.
Une image, une notice descriptive.

1947, Exposition internationale du Surréalisme

False

Taupe étoilée

-
Henri et No Seigle

-
Gouache et encre sur papier marouflé sur toile des artistes Henri et No Seigle datée de 1947.
Une image, une notice descriptive.

1947, Exposition internationale du Surréalisme