La Collection

Accueil > Œuvres > La maison que j'habite, ma vie, ce que j'écris

La maison que j'habite, ma vie, ce que j'écris

Photographie

Auteur

Photographe Gyula Halász, dit Brassaï

Descriptif

Tirage photographique de Brassaï daté aux environs de 1934, utilisé par André Breton pour illustrer L'Amour fou en 1937.

Annotation manuscrite au dos : « planche 2 : la maison que j'habite, ma vie, ce que j'écris, photo de Brassaï. » (image du dos manquante.)

Tirage utilisé par André Breton pour illustrer L'Amour Fou.

« Si Minotaure, "la revue à tête de bête", garde encore aujourd'hui tout son pouvoir de fascination, et connaît actuellement un regain d'intérêt auprès d'une nouvelle génération de lecteurs, ce n'est sans doute pas seulement à la qualité hors pair de sa présentation qu'elle le doit ; plus encore, c'est grâce à une conjonction exceptionnelle de curiosités : celle d'Albert Skira, son éditeur, d'André Breton, Paul Éluard et Benjamin Péret, ses rédacteurs quasi permanents, mais aussi celle de Brassaï, dont les interventions en tant que photographe comme en tant que découvreur de nouveaux champs d'investigation artistique n'ont pas peu contribué à donner à cette revue son climat spécifique ».
Édouard Jaguer (Les Mystères de la chambre noire, Paris, Flammarion, 1982, p. 66).

« Mais c'est tout à fait indépendamment de ces figurations accidentelles que je suis amené à faire ici l'éloge du cristal. Nul plus haut enseignement artistique ne me paraît pouvoir être reçu que du cristal. L'œuvre d'art, au même titre d'ailleurs que tel fragment de la vie humaine considérée dans sa signification la plus grave, me paraît dénuée de valeur si elle ne présente pas la dureté, la rigidité, la régularité, le lustre sur toutes ses faces extérieures, intérieures du cristal. Qu'on entend bien que cette affirmation s'oppose pour moi, de la manière la plus catégorique, la plus constante, à tout ce qui tente, esthétiquement que moralement, de fonder la beauté formelle sur un travail de perfectionnement volontaire auquel il appartiendrait à l'homme de se livrer. Je ne cesse pas, au contraire, d'être porté à l'apologie de la création, de l'action spontanée et cela dans la mesure même où le cristal, par définition non améliorable, en est l'expression parfaite. La maison que j'habite, ma vie, ce que j'écris : je rêve que cela apparaisse de loin comme apparaissent de près ces cubes de sel gemme. »
André Breton (L'Amour fou, Paris, Gallimard, NRF, 1937, p. 14).

Expositions

.
- Paris, Musée national d'art moderne / Centre Georges Pompidou, André Breton, la beauté convulsive, 1991

- Paris, Musée national d'art moderne/ Centre Georges Pompidou, La Subversion des images: Surréalisme, photographie, film, 2009

Bibliographie

- André Breton, « La beauté sera convulsive », In Minotaure, première année, n° 5, 12 mai 1934, rep.p. 9, pp. 9-16
- André Breton, L'Amour fou, Paris, Gallimard, NRF, 1937, rep.n° 2, p. 14
- Genève, Musée Rath ; Paris, Musée d'art moderne de la Ville de Paris, Regards sur Minotaure, 1987-1988, rep. p. 214, n° 41, p. 264 (autre tirage, sous le titre « Cristaux », daté 1930).
- Paris Musée national d'art moderne / Centre Georges Pompidou, André Breton, la beauté convulsive, 1991, rep.p. 50, p. 298
- Paris, Musée national d'art moderne / Centre Georges Pompidou, Brassaï, 2000, rep.p. 124 (autre tirage)
- Paris, Musée national d'art moderne / Centre Georges Pompidou, La Révolution surréaliste, 2002, rep.n° 5, p. 199 (autre tirage)
- Düsseldorf, K20 Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen, Surrealismus 1919-1944, 2002, rep.p. 203 (autre tirage)
- Paris, Musée national d'art moderne/ Centre Georges Pompidou, La Subversion des images: Surréalisme, photographie, film, 2009, rep.p. 249

Date de créationvers 1934
Date d'édition1934
Languesfrançais
Notes13,1 x 23,4 cm (5 3/16 x 9 3/16 in.)
Musée

Musée d'Art moderne de la Ville de Paris : AMVP 3040

Modalité d'entrée dans les collections publiquesMusée d'Art moderne, Paris, don Aube et Oona Elléouët
Crédit© Estate Brassaï / RMN-GP
Vente Breton 2003Lot 5054
Mots-clés, ,
CatégoriesMusée d'Art moderne de la Ville de Paris, Musées, [Photos] 1931-1939
Série2009-2010, Subversion des images, centre Pompidou
ExpositionLa Subversion des images | Photographie surréaliste
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100106690

Notice reliée à :

1 Œuvre
 
False