La Collection

Accueil > Œuvres > Troisième conférence

Descriptif

Troisième conférence d'une série de huit qu'André Breton a prononcées en Haïti de décembre 1945-1946. Celle-ci a été donnée le 22 janvier 1946.

Arrivé à Port-au-Prince avec Elisa le 4 décembre 1945, Breton donne à partir du 20 une série de conférences ; il en prévoyait onze, il en donnera finalement huit. [site Atelier André Breton, 2005 ; site André Breton, 2014]

Conférences (Haïti, Martinique) 1945-1946.
Manuscrit autographe, 22 janvier 1946.

- Manuscrit autographe de premier jet à l'encre avec ratures et corrections de André Breton (13 pages foliotées), de la troisième conférence donnée par Breton à Haïti relative aux grands peintres : Delacroix, Cézanne, Van Gogh, Gauguin, Seurat, Le douanier Rousseau.
« Van Gogh vous est ici présenté, l'un des chefs-d'œuvre "La Nuit étoilée" est possédé d'une véritable fièvre mystique. Il est, a-t-on pu dire, le peintre convulsionnaire de l'arbre, du chemin tordu, du petit mur aux pierres sèches qui étreint un champ de Provence. Tout ce que touche son pinceau, tout ce qu'il modèle par hachures pareil à des flammèches à des serpenteaux de feu, acquiert une extraordinaire valeur animique.
» Ces éléments de grand humour et la magie de certain éclairage entraînant la distribution insolite des éléments organiques prennent peut-être encore plus d'importance dans la "parade" de 1886. D'un spectacle vulgaire entre tous, une parade foraine, sera réussit à extraire la parcelle d’illumination sacrée qui le détourne vers l’éternel. Toute l’attention se concentre sur le musicien central silhouetté du reste plutôt en magicien et campé comme l’ange même de la nuit.
» Le seul trait qu’Henri Rousseau présente en commun avec Seurat c’est l’amour sans limite de l’indépendance. Mais ne serait-ce pas précisément cet amour qui confère le message des sens exceptionnels de durée et d’influence ? Je vous l’ai dit, les spéculations de l’intellect qui commandent la savante technique de Seurat, demeurent étrangères à Rousseau. Rousseau est franchement incultesque même la science du dessin, juste qu’aux rudiments qui s’enseignent à l’école primaire, lui est refusée. C’est un homme du peuple, extrêmement simple, dont la démarche aussi bien dans la peinture que dans la vie témoigne toujours d’une bonne foi, les cyniques diront d’une candeur à toutes épreuves. »
Ce magnifique texte de Breton est fait de fragments de textes assemblés et contrecollés. [catalogue de la vente, 2003]

Bibliographie

- André Breton, (Édition de Marguerite Bonnet avec la collaboration de Philippe Bernier, Marie-Claire Dumas, Étienne-Alain Hubert et José Pierre), Inédits I, Œuvres complètes, tome III, Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 1999, p. 233-251.

Date de création22 janv.-46
Notes bibliographiques13 pages grand in-4° et 1 page in-8°
Date d'édition1946
Languesfrançais
NotesMs - encre bleue crayon rouge et noir
Lieu d'origine
Vente Breton 2003Lot 2263
Mots-clés, , ,
CatégoriesManuscrits d'André Breton
Série[Manuscrits d'AB] Haïti
Lien permanenthttp://www.andrebreton.fr/work/56600100030730
Lieu d'origine de cet objet (région ou atelier) (1)