Ressources

Accueil > Contributeurs > Miguel Hernandez

Miguel Hernandez (1893 - 1957)

Biography

Miguel Hernandez naît en 1893 dans un village de Castille près d'Avila. Issu d'une famille paysanne, à dix-neuf ans, il part vivre en Amérique du Sud. Il voyage entre Sao Paulo, Buenos Aires et Rio de Janeiro où il exerce successivement les métiers d'ouvrier agricole dans une hacienda, de pâtissier, de commerçant et de cuisinier. A trente ans, il rentre en Europe. De passage par Lisbonne, il est arrêté pour avoir collaboré à un journal anarchiste. En Espagne, il se présente au service militaire avec dix ans de retard et part dix-huit mois faire la guerre au Maroc. De retour à Madrid, il publie des brochures de propagande contre la dictature de Primo de Rivera et contre le communisme. Il est de nouveau arrêté quand en 1936 la guerre civile espagnole éclate. Miguel Hernandez part pour le front du côté Républicain. En 1938, il se marie. La défaite de son parti l'oblilge à quitter l'Espagne. Interné dans un camp de concentration dans le sud de la France, il se sépare de sa femme, qu'il ne reverra jamais. Il réalise alors de nombreux dessins dans lesquels Jean Dubuffet décèle déjà « les constantes de l'art » de Miguel Hernandez, à savoir « un goût du fantastique et de l'inhumain, des profils de visages stéréotypés qui sont étranges et comme vides ; des attitudes véhémentes mais figées ; un air à toutes choses de doublures fallacieuses, de suscitations par voie de magie ». Après un an passé à Toulouse, il rejoint Paris en 1945 où il devient l'administrateur du journal España Libre. A partir de cette date, installé dans son atelier parisien de Belleville (cf. photo de Miguel Hernandez par Robert Doisneau, Lausanne, Collection de l'Art Brut. Source photographique Peiry, [1997], 2006, p. 90), Miguel Hernandez se remet au dessin et commence à peindre. Ses créations picturales fortement stylisées et à « l'expressionnisme » marqué ont pour thèmes principaux les femmes et les oiseaux. Le 5 janvier 1957, il décède, à l'âge de soixante-quatre ans.

Parmi les artistes de l'Art Brut auxquels appartient Miguel Hernandez, on peut citer Aloïse Corbaz, dite Aloïse, Gaston Chaissac, Fleury Joseph Crépin, Pascal-Désir Maisonneuve ou encore Adolf Wölfli, dont certaines œuvres ont également fait partie de la collection André Breton. Le fait même que la peinture de Miguel Hernandez ait été choisie par Jean Dubuffet pour participer aux expositions de la Compagnie de l'Art Brut indique combien cet artiste, encore méconnu des historiens de l'art, a su trouver sa place au sein du groupe d'artistes de l'Art Brut. [wiki de Clarisse Fava-Piz, mis en ligne le 15 avril 2013]

Filtres
Rôles
10 Contributions
 
56600100335740_1

Souvenir inca

-
Miguel Hernandez (Artiste)

-
Technique mixte sur toile par Miguel Hernandez, peintre de l'art brut, datée de 1947.
Une image, une notice descriptive, une exposition.

56600100354351_1

Miguel Hernandez

-
Miguel Hernandez (Personne citée)

-
Catalogue présenté par Jean Dubuffet pour une exposition des œuvres de Miguel Hernandez au Foyer de l'art brut en 1949.
Trois images, une notice descriptive à compléter.